Ergonomie_Gravellenker_Header_desktop.jpg
Ergonomie_Gravellenker_Header_mobil.jpg

Guidon de gravel : Une bonne prise en main sur tous les terrains

Les guidons de gravel sont les petits frères des dropbars qui mettent un accent plus marqué sur le confort, le contrôle et la vue d'ensemble. Nos conseils.

Les guidons de gravel sont une variante du guidon de route classique. La forme de base est identique, mais la conception et les dimensions diffèrent considérablement. Ce sont précisément ces petites différences qui font qu'un guidon de gravel te convient parfaitement ou s'avère être un mauvais compromis. C'est pourquoi un peu de "théorie" et de réflexion préliminaire vaut la peine avant de choisir ton guidon de gravel. 

Guidon de gravel (à gauche) vs guidon de route : le flare fait toute la différence et te confère plus de contrôle sur les terrains.

Guidon de gravel (à gauche) vs guidon de route : le flare fait toute la différence et te confère plus de contrôle sur les terrains.

Tu disposes ainsi également de beaucoup de place pour transporter des bagages légers et encombrants lorsque tu voyages à vélo.

Tu disposes ainsi également de beaucoup de place pour transporter des bagages légers et encombrants lorsque tu voyages à vélo.

Contrôle total sur tout type de terrain.

Contrôle total sur tout type de terrain.

OK, aussi lorsque tu le portes. ;)

OK, aussi lorsque tu le portes. ;)

La différence entre un guidon de route et un guidon de gravel

Le cyclisme classique sur route est une question de vitesse. L'aérodynamique est un aspect important pour avoir du succès, et le guidon de route est conçu pour mettre le cycliste dans la position la plus aérodynamique possible. Toutes les dimensions qui pourraient rendre le guidon un petit peu plus confortable se plient à ce "dictat de l'aéro". C'est la raison pour laquelle les guidons de route sont étroits et positionnés loin vers l'avant avec un guidon inférieur très bas. Voilà pour ce qui concerne les vélos de route.
Avec un vélo de gravel tu quittes les chemins asphaltés, la vitesse élevée d'un peloton et souvent aussi la sécurité d'un circuit de course fermé. Ton vélo et ton guidon doivent maintenant remplir également d'autres aspects que l'aérodynamique et la vitesse : une faible résistance au vent, le confort, le contrôle et une bonne vue d'ensemble (de la nature comme de la circulation) gagnent en importance. La forme d'un guidon de gravel en tient compte.

Comment trouver le bon guidon de gravel ?

Pour pouvoir choisir le guidon qui convient parfaitement, tu dois connaître les dimensions du guidon que tu utilises pour le moment. Profite de l'occasion pour également déterminer les dimensions de ta potence.
La gamme de guidons que tu peux trouver sous le mot-clef "gravel" est aussi vaste car le mélange des différents aspects aérodynamisme, contrôle, confort et vue d'ensemble peut aboutir à des résultats très différents. Le choix d'un guidon commence par ton ergonomie personnelle : quelle est ta taille et ta morphologie ? Plus tu es grand, large et lourd, plus ton guidon devrait être large. La règle de base pour les guidons de route classiques est qu'ils doivent aligner les articulations de l'épaule, du coude et du poignet. Que tu places tes mains sur les leviers de frein / de vitesses ou sur le guidon inférieur ne joue aucun rôle, parce que ceux-ci se trouvent sur le même axe sur un guidon de route. Ce n'est pas le cas sur la plupart des guidons de gravel.

Flare : transforme un guidon de route en un guidon de gravel

La plupart des guidons de gravel ont des drops évasés, ce qui signifie qu'ils s'élargissent vers le bas. Cette dimension porte le nom de "Drop Flare“ ou juste "Flare“ et est donnée en degrés angulaires. L'éventail s'étend de quelques degrés seulement à plus de vingt degrés. Trois idées ont mené au drop flare : Tout d'abord, on utilise souvent le guidon inférieur lorsqu'on est en dehors de la route. Plus de largeur signifie également plus de levier et donc plus de contrôle. Chaque vététiste en a déjà fait l'expérience. Deuxièmement, les avant-bras bougent beaucoup lors d'une conduite active avec les mains sur le guidon inférieur. Un drop flare prononcé évite les collisions douloureuses avec le guidon supérieur. Plus de flare permet également d'augmenter la distance entre le guidon inférieur, les mains et les genoux et donc d'éviter les contacts indésirables, surtout lorsque l'on conduit lentement et avec les angles de direction correspondants.
Tu as donc trois points de référence possibles pour déterminer la largeur optimale de ton guidon : largeur du guidon supérieur, largeur à hauteur des leviers de frein /de vitesses et largeur du guidon inférieur. Notre conseil : le guidon doit remplir la condition "largeur d'épaule" là où tu préfères tenir le guidon et être plus ou moins évasé en bas selon le domaine d'utilisation : Si tu roules surtout à grande vitesse sur des routes en mauvais état ou des pistes de gravier, il vaut mieux te retenir en ce qui concerne le drop flare. Si tu es plus souvent en route en tout-terrain et sur les singletrails, un flare plus grand n'est pas à négliger.

Reach : entre étiré et recroquevillé

Le "Reach" mesure la distance entre les cornes du guidon et le guidon supérieur et détermine ainsi la position du levier de frein / de vitesses. Plus le reach est grand, plus la posture sur le vélo est étirée. La potence y joue aussi un rôle : un grand reach peut être compensé par une potence plus courte, ce qui fonctionne bien entendu également dans l'autre sens. Les guidons de gravel ont généralement un reach plus court que les guidons de route orientés vers la vitesse. Astuce : Utilise les filtres sur notre site pour trouver les guidons avec le reach souhaité.

Drop : confortable hors route

La différence de hauteur entre le guidon supérieur et le guidon inférieur est appelé "Drop". Sur un vélo de route classique, la vitesse passe avant tout et le drop est important pour que le coureur puisse vraiment se faire tout petit. C'est moins important sur un vélo de gravel, donc le drop est généralement plus petit. Lorsque l'on roule hors route, on a souvent un ou deux doigts sur les leviers de frein avec les mains sur le guidon inférieur. Un drop trop important rendrait trop difficile le contrôle des freins, qui est pourtant essentiel. De plus, une position de conduite avec un drop bas t'empêche de garder la ligne idéale bien en vue et réduit ta mobilité sur le vélo. Cependant, le confort et la facilité de conduite du drop dépendent également de la position de main que tu considères être l'axe neutre. En gros, cela signifie : le guidon est-il monté si haut que tu passes de la ligne idéale à la position basse quand tu places tes mains sur le guidon inférieur, ou est-il monté si bas que tu passes en position haute lorsque tu passes au guidon supérieur ? Notre conseil : si tu roules souvent hors route, la position avec les mains sur le guidon inférieur devrait être ta position standard et le drop plutôt court. Le drop est également lié à la longueur de ton torse et de tes bras : si tu es plus grand, tu peux rouler confortablement avec un drop plus important.

Backsweep : bon pour les poignets

Le "Backsweep" décrit la flexion du guidon transversal vers l'arrière, c'est-à-dire en direction du conducteur. De nombreux cyclistes trouvent cette courbure plus confortable qu'un guidon supérieur droit. Mais c'est en même un "truc" pour la conception du guidon : le reach du guidon est raccourci sans modifier la forme et les dimensions des cornes du guidon. Tout à fait logique : le backsweep est également proportionnel à la longueur de la potence. Plus le backsweep est grand, plus la potence doit être longue pour que les leviers de frein restent dans la même position.

Rise : si tu préfères une position plus droite

En matière de positions, certains guidon de gravel, comme les guidons de la série Hover de Specialized ou les modèles ErgoMax de Ritchey ont encore un petit plus. Leurs guidons supérieurs ont un rise comme les cintres de VTT, il ont une élévation des deux côtés de la fixation de potence. Cela te permet de prendre une troisième position encore plus droite en rehaussant le guidon supérieur sans affecter la forme du drop. Logiquement, cela influence les valeurs de la potence, car cette rehausse s'ajoute à la hauteur de la potence. Le guidon qui a le plus grand rise (30 mm) est le Truck Stop de Surly. Des dimensions de VTT !

Le guidon inférieur : plus tellement rond

Les premiers guidons de route dont les cornes avaient une courbure ergonomique au lieu d'un rayon constant sont déjà apparus dans les années 1980. Cette forme revêt une importance particulière pour les guidons de gravel, car c'est la zone dans laquelle tu places tes mains dès que le terrain devient plus exigeant ou que tu prends de la vitesse. La complémentarité des formes est ce qui compte ici : Lorsque la surface de contact entre la main et le guidon est plus importante, il est plus confortable à tenir en main et tu as plus de contrôle lorsque la conduite devient plus sauvage. Une forme en double S dans la courbure, comme celle que l'on trouve sur le guidon VentureMax de Ritchey (ici dans sa version en carbone), s'est avérée particulièrement confortable pour de nombreux cyclistes.

Flare out : pas de contact avec les genoux

Pour trouver le bon équilibre entre ergonomie et fonctionnalité dynamique, les extrémités d'un guidon de gravel sont également courbées vers l'extérieur. Cette mesure porte le nom de "Flare out" et est indiquée en degrés angulaires. Ces extrémités de guidon évasées (comme celles du guidon Service Course SL-70 XPLR de Zipp) font en sorte que tes genoux ne heurtent pas le guidon à chaque fois que tu le tournes. De plus, de nouveaux cyclistes trouvent les guidons avec flare out plus confortables, un peu comme le backsweep sur un cintre de VTT.

Les voyageurs pensent aussi à leurs bagages

Si tu veux partir en voyage à vélo avec ton vélo de gravel, le transport des bagages devient un point à considérer lors du choix du guidon. Un guidon plus large offre plus de place pour une sacoche de guidon. Un drop flare prononcé élargit également l'"espace de stockage" entre les guidons, pour autant que la sacoche ne se trouve pas directement sous le guidon supérieur. Si le flare out est trop grand, la sacoche risque d'entraver les leviers de vitesses / de frein, ou de t'empêcher de les atteindre correctement. Nous recommandons dans tous les cas de vérifier que la sacoche et le guidon fonctionnent bien ensemble avant d'entamer ton voyage. Nota bene : Il se peut que les câbles de frein et de vitesses et leurs -gaines t'empêchent de tourner le guidon car la sacoche est dans le chemin. Si c'est le cas, ils doivent être remplacés par des câbles plus longs.

Lors des voyages à vélo, les sacoches de guidon sont un bon moyen de transporter tes bagages légers et les objets auxquels tu veux avoir accès rapidement lorsque tu es en route.

Lors des voyages à vélo, les sacoches de guidon sont un bon moyen de transporter tes bagages légers et les objets auxquels tu veux avoir accès rapidement lorsque tu es en route.

Mais fais bien attention à ce que ton guidon et ta sacoche soient compatibles.

Mais fais bien attention à ce que ton guidon et ta sacoche soient compatibles.

Les leviers ou câbles de vitesses et de frein ne doivent en aucun cas être bloqués ou serrés par les bagages.

Les leviers ou câbles de vitesses et de frein ne doivent en aucun cas être bloqués ou serrés par les bagages.

Exotiques et spécialistes

Certains guidons pour le gravel sont vraiment exotiques. Le RM-016 de Nitto n'a que 50 mm de drop et un maximum de flare drop. On ne peut plus guère l'appeler "dropbar", il mérite plutôt le nom de "drop Mustache“. Le Discover Carbon 31.8 de Pro se targue de pouvoir accommoder des leviers de frein sur le guidon supérieur comme ceux de la série GRX de Shimano.

Fixation de la potence : identique pour tous les guidons de gravel

Tous les guidons de gravel ont un point commun : le diamètre de serrage est de 31,8 mm. Il vaut quand même la peine d'y prêter un peu attention, par exemple si tu souhaites y monter un prolongateur de guidon pour le contre-la-montre ou simplement divers accessoires (GPS, lampe, etc.) Les guidons de gravel de Salsa, par exemple, ont une zone de fixation particulièrement large. Un guidon supérieur aérodynamique et ovale, à l'inverse, réduit considérablement les possibilités de fixation d'accessoires.
Comme nous l'avons déjà mentionné plusieurs fois, les dimensions du guidon et la potence utilisée sont interdépendants. C'est pourquoi tu devrais toujours les considérer comme une unité : le meilleur guidon de gravel ne vaut rien si les dimensions de la potence le mettent dans la mauvaise position. Veille donc à faire correspondre leurs mesures.
Certains guidons de gravel disposent d'évidements pour les conduites et les câbles Bowden, ce qui rend ces derniers moins encombrants et la prise en main plus confortable. Il existe également des guidons comme le Service Course 70 XPLR de Zipp, qui sont compatibles avec le distributeur électrique EW-RS910 pour Shimano Di2. Il vaut également la peine d'investir dans un ruban de guidon extra épais pour ton vélo de gravel, comme le DSP 3.2 de Lizard Skins, ou simplement de l'enrouler en deux couches, surtout pour les longues distances.

Plus qu'une simple question de poids : aluminium ou carbone ?

Le choix d'un guidon en carbone ou en aluminium est plus qu'une question de poids, même s'il est clair que les guidons les plus légers sont ceux en carbone. La conception des guidons en carbone, destinée à répartir les charges, les rend généralement assez rigides pour les sprints et un maniement précis, tout ayant assez de flex sur les surfaces cahoteuses. Cela améliore le confort et permet d'éviter la fatigue prématurée due aux vibrations. L'aluminium est le choix le plus solide pour ceux qui partent en voyage avec divers sacs et accessoires.
Quel que soit le matériau que tu choisis : Veille à utiliser les outils appropriés pour éviter d'arrondir les vis, et à toujours respecter les instructions du fabricant en ce qui concerne les couples de serrage. Un cas de doute, une clef dynamométriquet'aidera. De la graisse ou une pâte de montage pour le carbone, ne doit pas non plus manquer aux bons endroits.
L'angle du guidon et le point de montage des leviers de frein / de vitesses dans la courbure du guidon jouent un rôle important sur les guidons de gravel. Contrairement au vélo de route, les barres droites des cornes de guidon ne sont pas alignées horizontalement par rapport au sol, mais doivent être réglées de manière à pouvoir être atteintes confortablement. La position des leviers est généralement plus élevée sur un vélo de gravel que sur un vélo de route traditionnel. Le plus important est de pouvoir les prendre en main confortablement. Cela doit également être le cas lorsque tu as tes mains sur les drops. De nombreux fabricants ont apposé des marquages sur la courbure du guidon pour simplifier l'ajustement et un alignement uniforme des deux côtés.

En savoir plus