Surchaussures

220830_HWW22_Accessoires_Ueberschuhe_Desktop.jpg
220830_HWW22_Accessoires_Ueberschuhe_Mobile.jpg

Les surchaussures pour les cyclistes sont des aides discrètes mais très pratiques. Elles ont leur heure de gloire lorsque tes chaussures de cyclisme atteignent leurs limites. Sur n'importe quel E-bike ou vélo, des couvre-chaussures peuvent contribuer à garder tes pieds au sec en cas de pluie et au chaud plus longtemps lorsqu'il fait froid. Des surchaussures spéciales pour le cyclisme sur route améliorent ton aérodynamisme. Sur le VTT, les surchaussures protègent non seulement de l'humidité, mais aussi et surtout de la boue. Elles se rangent facilement dans la poche de ton maillot ou dans ton sac à dos lorsque tu n'en as pas besoin. Que tu sois à la recherche d'une mise à niveau aéro, d'une protection contre le froid ou d'une housse de pluie pour tes chaussures, tu trouveras chez nous les sur-chaussures qu'il te faut ! Lire la suite ici pour en savoir plus.

Nos highlights pour ta tenue

Les couvre-chaussures adaptés à ta prochaine aventure à vélo

Les surchaussures pour le cyclisme se distinguent fondamentalement en fonction du domaine d'utilisation. Leur matériau détermine si et dans quelle mesure elles protègent du vent, de l'humidité, du froid et de la saleté, ou si leur seule fonction est d'améliorer ton aérodynamisme. Leur coupe et leur ajustement jouent également un rôle important. Il existe ainsi des surchaussures avec différentes longueurs de tige, certaines comparables à des guêtres. N'oublie pas de jeter un coup d'œil à leur semelle pour évaluer si tu seras capable de marcher quelques pas avec les couvre-chaussures. Les surchaussures High-Visibility sont dotées d'éléments réfléchissants et/ou de couleurs fluorescentes qui te rendent mieux visible dans la circulation routière lorsque les conditions de visibilité sont mauvaises. Nos filtres t'aideront à limiter le choix de surchaussures à celles qui répondent à tes exigences et ainsi à trouver la paire idéale, qu'elle soit de VAUDE, GripGrab, veloToze, ASSOS, Endura, Shimano ou d'une autre marque.

Protège tes chaussures de la pluie à vélo

Les surchaussures de pluie sont très répandues parmi les cyclistes. Les surchaussures imperméables sont moins chères que les chaussures de pluie spéciales avec membrane et tu peux facilement les emporter dans la poche de ta veste lorsque tu n'es pas certain de ce que la météo te réserve. Ainsi, tu profites de la respirabilité de tes chaussures préférées tant qu'il fait sec et s'il se met à pleuvoir, tu enfiles simplement les couvre-chaussures par-dessus. Porter des surchaussures imperméables à vélo ne te sera utile que si l'eau ne s'infiltre pas par le haut. Pour éviter des pieds mouillés, il est donc important que le bord de tes surchaussures soit aussi étroit que possible, sans couper ta circulation sanguine. Un pantalon de pluie plus long que le haut de tes couvre-chaussures peut aussi faire l'affaire.

Des surchaussures de vélo chaudes pour l'hiver

Lorsque tes chaussettes les plus chaudes ne suffisent plus, une paire de surchaussures isolantes sont une bonne alternative à des chaussures spéciales pour l'hiver, surtout si tu n'en as besoin qu'occasionnellement. Pour allier protection contre l'humidité et isolation, de nombreuses surchaussures pour le cyclisme sont fabriquées en néoprène - plus elles sont épaisses, plus elles sont chaudes. Certains fabricants combinent des membranes imperméables avec des faces intérieures brossées pour créer des surchaussures plus légères qui protègent également du froid. Sur le vélo de route, les surchaussures combinent en hiver la protection contre les intempéries à l'aérodynamisme.

Toe-Cover : Des chauffe-orteils pour les coureurs cyclistes

Les chauffe-orteils sont des couvre-chaussures qui ne couvrent que la zone des orteils. Ils sont appréciés des cyclistes de route, mais sont également utiles en tout-terrain. De nombreuses chaussures de XC et de route ont de grandes zones à l'avant qui sont uniquement faites de mesh aéré. C'est génial pour la ventilation en été, mais laisse également entrer le froid en hiver. Les toe-covers recouvrent ces entrées d'air et tu empêches le vent et les éclaboussures de pénétrer à l'endroit de la chaussure qui y est le plus exposé. Leur avantage par rapport à des couvre-chaussures entiers : les protège-orteils prennent encore moins de place dans la poche de ton maillot. Grâce au filtre de la boutique, tu trouveras les chauffe-orteils qui correspondent à tes besoins.

La question des semelles : Surchaussures pour chaussures normales ou pédales à clip

La plupart des surchaussures ont été pensées pour les chaussures à clip. Elles sont soit pourvues d'une semelle avec une découpe pour la cale de pédale, soit leur semelle ne couvre que certaines zones et elles sont fixées sous la semelle de la chaussure par des sangles. Pour les couvre-chaussures que tu utilises en VTT, tu dois veiller à ce que la zone de la semelle soit la plus robuste possible. Plus rares sont les surchaussures à semelle fermée conçues pour les chaussures de tous les jours ou les pédales plates.

Quelle taille pour les surchaussures ?

La taille des couvre-chaussures pour chaussures de vélo est généralement indiquée en pointures. Regarde donc quelle est la pointure de tes chaussures et choisis tes surchaussures en fonction. Comme pour les chaussettes, les différentes tailles couvrent une certaine plage. Les matériaux élastiques ou les fermetures réglables permettent ici une certaine marge de manœuvre. Fais également attention à la longueur de la tige et au bord qui enserre la jambe. C'est d'eux que dépendent le niveau de protection contre l'humidité et à quel point les surchaussures améliorent ton aérodynamisme.

Cela pourrait également t'intéresser