Lampes à batterie

LightTheNight_AKKU_XL Header Desktop_03_DE.png
LightTheNight_AKKU_XXL Header Mobile_03_DE.png

Comparaison des lampes à batterie et à piles rechargeables

Afin de t’aider à faire ton choix, nous avons testé plusieurs modèles de lampes à piles et à batteries dans l’obscurité totale et avec leur luminosité maximale. 

Toutes les lampes ont été photographiées avec le même réglage d'appareil photo, de sorte que tu puisses facilement décider quelle lampe te convient le mieux.

Configuration de la caméra :

  • Caméra : Canon EOS 1D X Mark II
  • Ouverture : F/10
  • Exposition : 0,8 sec.
  • ISO : 2000
  • Distance focale : 24 mm
Lampes à batterie : simples, rapides et sûres.
Un set d'éclairage à batterie comprend un feu avant et un eu arrière et est disponible chez nous individuellement ou dans un ensemble pratique. Le feu avant et le feu arrière sont montés sur le vélo indépendamment l'un de l'autre et fonctionnent soit par batterie ou par piles. En général, ils peuvent être installés et démontés en seulement quelques étapes faciles. Depuis quelques années, tu peux également les utiliser dans la circulation routière en Allemagne. Les LEDs sont maintenant utilisées pour presque tous les feux avant. Ces diodes sont claires, économes en énergie, et permettent des concevoir des lampes compactes et de plusieurs formes pour s'adapter à chaque vélo. Nous te donnons ici toutes les informations nécessaires pour trouver la lampe de vélo à batterie qui convient pour toi et ton domaine d'utilisation.

Lampe à batterie ou à dynamo ? Comment prendre la bonne décision

Si ton vélo doit être prêt à rouler dans l'obscurité à tout moment, un éclairage par dynamo est le bon choix pour toi. Si tu roules rarement avec de la lumière, si tu ne veux pas dépenser trop d'argent pour ton système d'éclairage, s'il est important pour toi que ton vélo ne soit pas trop lourd ou si tu veux utiliser ta lampe sur plusieurs vélos, alors un éclairage moderne via batterie est idéal.

La situation juridique pour les systèmes d'éclairage à batterie (en Allemagne)

Ces réglementations valent pour l'Allemagne. Si tu comptes utiliser l'une de ces lampes dans un autre pays, veille à ce qu'elle soit conforme aux réglementations qui y sont en vigueur.

Depuis une modification de la loi en 2017, un système d'éclairage à piles ou à batterie est également autorisé sur les vélos - quel que soit le type de vélo ou son poids. Condition préalable : l'éclairage doit répondre aux exigences du règlement sur les homologations pour la circulation routière, c'est-à-dire qu'il doit être conforme au règlement allemand sur les autorisations de circuler (StVZO), sinon tu ne peux pas l'utiliser. Tu peux reconnaître les lampes homologuées au marquage K : une ligne ondulée, la lettre majuscule K et un chiffre. Bien entendu, nous indiquons également la conformité au StVZO dans notre description de produit. Depuis la modification de la loi, la gamme de produits proposés s'est considérablement élargie et s'étend désormais du simple éclairage de secours (par exemple SigmaMicro Duo LED) au projecteur high-end à haut rendement lumineux, doté d'une grande batterie et de nombreuses caractéristiques, comme le feu avant à batterie le plus lumineux du monde avec homologation StVZO, le SupernovaM99 Mini PRO B54. À propos réglementation : L'utilisation d'une lampe clignotant sur le vélo n'est pas autorisée, mais elle peut être attachée à ton corps. De nombreux casques pour la ville, comme p.ex. le ABUS Pedelec 2.0, sont pour cela équipés d'un feu arrière intégré. Des lampes Plug-In sont disponibles pour d'autres modèles de casques.

Plus tu roules vite, plus tu as besoin de lumière

Si ton style de conduite est sportif, ta vitesse est élevée et les terrains sur lesquels tu te déplaces exigeants, ton feu avant doit être performant et bien éclairer ce qui se trouve devant toi. La puissance lumineuse est spécifiée soit en lux, soit en lumen. Le lumen est l'unité internationale (SI) du flux lumineux et indique la quantité de lumière émise par une lampe par unité de temps. Lux est l'unité SI de la force d'éclairage et indique la quantité de lumière incidente par unité de surface.

La règle est simple : plus il y en a, mieux c'est ! Avec des valeurs supérieures à 100 lux (p.ex. Busch + Müller Ixon Space LED), ou supérieures à 200 lumens (p.ex. Lezyne Lite Drive Pro 115 LED) tu es déjà vraiment bien équipé. Les feux avant tels que SL AF 7 LED de Lupine transforment la nuit en jour et peuvent certainement rivaliser avec les phares des voitures en termes de luminosité. Mais attention, les valeurs ne sont pas directement comparables et il n'est pas simple de convertir l'une en l'autre.

Conseil : Si tu veux faire du VTT de haut niveau dans l'obscurité, une puissante lampe de casque est la meilleure option. Son faisceau lumineux pointe exactement dans la direction de ton champ de vision, alors que l'éclairage d'une lampe montée sur ton guidon suit les mouvements de ce dernier. Il est donc difficile de conduire avec prévoyance sur des sentiers sinueux. La combinaison des deux permet d'obtenir un résultat optimal.

150 Lux busch + müller Ixon Space

150 Lux busch + müller Ixon Space

500 Lumen Lezyne Power HB Drive 500 Loaded

500 Lumen Lezyne Power HB Drive 500 Loaded

Un bon éclairage pour les cyclistes de tous les jours

En tant que cycliste de tous les jours, qui se déplace principalement en ville et dans les rues, tu n'as pas nécessairement besoin de tant de lumière. Une faible consommation d'énergie, une installation rapide et des caractéristiques pratiques, telles qu'une batterie rechargeable par USB, ont dans ce cas plus d'importance qu'un niveau de performance élevé. Les feux avant conformes au StVZO débutent à une puissance de 10 lux, et un feu entre 20 et 50 lux est bien suffisant pour les navetteurs à vélo. Certains feux avant, comme le Sigma Aura 60 USB LED ont également des découpes sur les côtés pour émettre de la lumière dans cette direction également. Les feux arrière Knog Lil’ Cobber ou Mid Cobber émettent même leur lumière rouge à un angle de 330 degrés. Ainsi, tu n'es pas seulement bien visible de face ou de dos, mais aussi en diagonale sur les côtés, ce qui n'est pas négligeable dans la circulation.

Pile ou batterie ?

En principe, tu as le libre choix. Les  lampes d'urgence compactes sont souvent dotées de piles boutons pour qu'elles ne prennent pas trop de place. Beaucoup de lampes plus grandes fonctionnent avec des piles AA ou AAA standard. Dans les deux cas, de nouvelles piles sont relativement bon marché et peuvent être achetées dans tous les supermarchés, et le remplacement ne dure que quelques secondes. Mais cela génère beaucoup de déchets. À cet égard, les modèles dotés d'une batterie rechargeable ont un avantage. La plupart des modèles fonctionnent avec une batterie au lithium-ion (connue également sous le nom Li-Ion), tandis que les batteries au lithium-polymère (Li-Po) sont une alternative relativement nouvelle. Les anciennes batteries au nickel-hydrure métallique disparaissent lentement mais sûrement du marché.

Lorsque le réservoir d'énergie est vide, il suffit de retirer la lampe du vélo et de la recharger à la maison ou au bureau. La fonction de chargement par USB est particulièrement pratique, car elle ne nécessite aucun chargeur spécial.

Capacité de la batterie et durée d'éclairage

La durée d'éclairage de ta lampe dépend beaucoup de toi-même. Si tu n'allumes la lumière sur tes chemins que dans l'obscurité et que tu n'utilises pas toujours la pleine puissance, elle peut rester sur ton vélo pendant des semaines sans que tu doives la recharger. Si tu roules beaucoup dans l'obscurité et nécessite beaucoup de puissance, tu devras la recharger plus souvent. La différence peut être énorme, surtout pour les lampes très lumineuses comme la Busch + Müller Ixon Space, qui fournit deux heures de lumière à son rendement maximal, mais tient le coup pour 30 heures lorsqu'elle est utilisée en mode Low. Les batteries ou piles de feux arrière tiennent souvent plus longtemps que celles des feux avant. Sur notre site, tu trouveras les informations du fabricant concernant la durée d'éclairage de la batterie lorsqu'elle est complètement chargée. Mais comme toujours avec de telles valeurs, l'écart peut être important, car des influences environnementales comme la température peuvent également affecter la batterie.

Conseil : Recharge ta batterie toujours à température d' "intérieur". Et si tu comptes faire une excursion plus longue, démarre toujours avec une batterie chargée ou des piles de rechange dans ton sac.

Points de montage

Habituellement, le feu avant est fixé au guidon ou à la potence. Ce qui est important, c'est que la lampe soit dotée d'une attache adaptée au diamètre de ton guidon ou de ta potence. Les attaches fonctionnent souvent avec des pinces, des mécanismes de tension ou des anneaux en caoutchouc. Mais il existe également de chouettes intégrations de systèmes de plusieurs fabricants : le système TwinFix, par exemple, permet le montage direct de certaines lampes de Lupine sur les potences Syntace. Les cyclistes qui possèdent déjà une attache pour une caméra d'action peuvent également y fixer certaines lampes Sigma. Le feu arrière peut être monté sur la tige, l'attache ou les haubans de selle, ainsi que sur le garde-boue ou le porte-bagages, par exemple. Nos filtres pratiques te permettent d'afficher directement les feux avant et arrière correspondant à l'endroit de montage que tu préfères.

Peu importe où tu attaches ta ou tes lampes : Veille à ce qu'elles ne soient pas recouvertes par des câbles ou d'autres composants et que le feu avant n'éblouisse pas les usagers de la route qui te croisent.

En set ou séparément ?

Les sets sont généralement meilleur marché que lorsque tu achètes le feu avant et le feu arrière séparément. Si cela vaut la peine pour toi dépend non seulement du prix, mais surtout du fait que l'ensemble corresponde à tes préférences ou non. D'ailleurs, rien ne t'empêche de combiner feu avant et feu arrière de différents fabricants.

Cela pourrait également t'intéresser