Lampes à dynamo

LightTheNight_DYNAMO_XL Header Desktop_03_DE.png
LightTheNight_DYNAMO_XXL Header Mobile_03_DE.png

Comparaison des lampes à dynamo

Afin de t’aider à faire ton choix, nous avons testé plusieurs modèles de lampes à dynamo dans l’obscurité totale et avec leur luminosité maximale. 

Toutes les lampes ont été photographiées avec le même réglage d'appareil photo, de sorte que tu puisses facilement décider quelle lampe te convient le mieux.

Configuration de la caméra :

  • Caméra : Canon EOS 1D X Mark II
  • Ouverture : F/10
  • Exposition : 3,2 sec.
  • ISO : 2000
  • Distance focale : 24 mm
La bonne lampe pour un éclairage par dynamo
Un bon système d'éclairage à dynamo, comprenant une dynamo de moyeu, un feu avant à dynamo et d'un feu arrière à dynamo, est un ensemble complet et sans souci pour les navetteurs, ceux qui font des voyages à vélo et tout ceux qui enfourchent leur vélo au quotidien. Pas besoin de recharger la batterie, pas de risque d'oublier l'attache, les sangles ou même la lampe entière à la maison. Une fois installé, tu n'auras plus jamais à te soucier de l'éclairage de ton vélo, surtout à l'époque des LED modernes. Et les systèmes d'éclairage à dynamo se sont rapidement développés au cours des 15 dernières années. Les feux avant en sont la preuve : ils sont plus lumineux que jamais et t'offrent de nombreuses fonctions supplémentaires.

Le premier choix pour les feux de vélo : la technologie LED

Les LED ont depuis longtemps remplacé les lampes à halogène comme principale source de lumière pour les vélos. Les LED sont très efficaces, puissantes et ont une longue durée de vie. Ce qui en fait une source de lumière optimale. La loi prescrit un rendement minimum de dix lux pour le fau avant. Il n'y a pas de limite supérieure. Les LED génèrent facilement dix lux. Les modèles haut de gamme comme le IQ-X de Busch + Müller peuvent même atteindre 100 lux. Si tu ne prends le vélo qu'occasionnellement ou surtout quand les conditions d'éclairage sont bonnes, 30 à 50 lux sont généralement suffisants. Mais si tu roules régulièrement ou plus rapidement dans l'obscurité. 70 à 100 lux sont conseillés, car les chemins sombres sont bien mieux éclairés. Pour la lampe d'un "système d'éclairage de secours“, qui ne remplit que les exigences légales mais n'est pas utilisé souvent, même de simples feux avant avec de faibles valeurs lux sont suffisants.

Lux et lumen : Qu'est-ce que c'est ?

Certains fabricants indiquent la performance de leurs lampes en lumens (p.ex. Lupine), d'autres en lux (p.ex. Busch + Müller), et d'autres encore indiquent les deux valeurs (p.ex. Supernova). Le lumen est l'unité internationale (SI) du flux lumineux. Lumen indique la quantité de lumière émise par une lampe pour une unité de temps. Lux est l'unité SI pour la force d'éclairage. Lux indique la quantité de lumière incidente sur une unité de surface. Bien que les deux unités soient étroitement liées en termes de physique (le lux est défini comme l'éclairement produit par un flux lumineux d'un lumen lorsqu'il est réparti uniformément sur une surface d'un mètre carré : 1 lx = 1 lm/m2), les valeurs ne sont pas directement comparables. Ou en bref: 100 lumen ne valent pas forcément mieux que 50 lux.

Quantité et qualité de la lumière : les deux sont importants !

Bien entendu, lorsqu'il s'agit de lux et de lumen, la première devise est : "Plus il y en a, mieux c'est." Mais elle ne suffit pas. Le facteur décisif n'est pas seulement la valeur la plus élevée possible, mais aussi la façon dont la lumière éclaire le sol. De grandes différences existent au niveau du faisceau lumineux, qui ne sont pas exprimées dans les valeurs nominales des fiches techniques. Les tests de la "Stiftung Warentest" (Fondation allemande pour la sécurité du consommateur), dans les magazines de vélo ou sur les sites web des fabricants fournissent parfois des profils d'éclairage. Un bon exemple d'une caractéristique de qualité cachée est l'éclairage dit à courte portée. Il permet de s'assurer que le sol immédiatement devant le vélo est bien éclairé, même lorsque tu roules lentement. Beaucoup de lampes, telles la Axa Blueline 30-T ou le feu arrière Supernova E3 Tail Light 2 LED sont dotées de découpes sur les côtés pour émettre de la lumière dans cette direction également. Ainsi, tu n'es pas seulement bien visible de face ou de dos, mais aussi en diagonale sur les côtés, ce qui n'est pas négligeable dans la circulation.

Important : le marquage K

Ces réglementations valent pour l'Allemagne. Si tu comptes utiliser l'une de ces lampes dans un autre pays, veille à ce qu'elle soit conforme aux réglementations qui y sont en vigueur.

Un éclairage à dynamo installé de manière permanente doit répondre aux exigences du règlement sur les homologations pour la circulation routière, c'est-à-dire qu'il doit être conforme au règlement allemand sur les autorisations de circuler (StVZO), sinon tu ne peux pas l'utiliser sur la route. Tu peux reconnaître les lampes homologuées à leur marquage K, qui consiste en une ligne ondulée, la lettre K majuscule et un chiffre. Bien entendu, nous indiquons également la conformité au StVZO dans notre description de produit.

Trouver la position optimale de la lampe sur ton vélo

Une lampe n'est qu'aussi bonne que sa position sur le vélo. La position standard des feux avant installés en permanence est la couronne de fourche. Si ta fourche a un trou à cet endroit, rien ne s'oppose à y installer ta lampe. Mais de nombreuses fourches à suspension et en carbone n'ont pas de point de montage correspondant. La meilleure alternative est alors un point proche de la potence sur le guidon. SON et Supernova proposent des attaches pour chaque diamètre de guidon. Sur les vélos de randonnée, la lampe est traditionnellement montée sur le côté gauche de la fourche ou du porte-bagages avant.

Beaucoup de lampes sont dotées de caractéristiques supplémentaires intéressantes

La liste des caractéristiques des lampes modernes est longue. Un feu de stationnement fait depuis longtemps partie de l'équipement standard. Un détecteur de luminosité est également recommandé pour ceux qui prennent le vélo au quotidien. Il allume automatiquement la lumière au crépuscule et l'éteint lorsqu'il fait assez clair. Pratique ! Les cyclistes qui roulent souvent en ville apprécient les feux diurnes, parce qu'ils signifient plus de visibilité.

Les cyclistes de randonnée et les cyclotouristes en particulier aiment utiliser des lampes avec une prise USB comme le LumotecLuxos IQ2 U LED de Busch + Müller. Elles utilisent l'énergie de la dynamo de moyeu pour charger, par exemple, ton smartphone, une powerbank ou la batterie de ton appareil photo. Le courant peut également être pris directement à la dynamo du moyeu via un chargeur USB comme le AppCon 3000 de NC-17.

Blanc à l'avant, rouge derrière : n'oublie pas le feu arrière !

Le feu avant te permet de voir et d'être vu. Le feu arrière sert "seulement" à être visible. Il est tout de même très important pour la sécurité passive à vélo. Le feu arrière est également alimenté par la dynamo. Les options de montage comprennent le porte-bagages, le garde-boue, les haubans ou le tube de selle, selon le type de vélo et l'équipement dont il dispose. Nos filtres te permettent d'afficher uniquement les lampes qui peuvent être montés à la position que tu préfères. Les feu arrière ont également souvent des fonctions supplémentaires intéressantes, comme un feu de freinage.

Conseil de sécurité : Veille à ce qu'il n'y ait pas d'accessoires, comme un compteur GPSune corbeille ou des sacoches dans le faisceau lumineux de lampe, qui pourraient le bloquer - que ce soit à l'avant ou à l'arrière. L'attache de lampe de Nitto peut t'aider. Les câbles et conduite ne doivent pas croiser le faisceau lumineux et ne pas toucher la lampe elle-même. Si l'espace sur ton vélo est restreint, de petites lampes telles la EYC de Busch + Müller sont un bon choix. Elles combinent un design compact avec un haut rendement lumineux.

De plus, lors de l'installation, veille à ce que ta lampe soit correctement réglée et qu'elle éclaire la chaussée sans éblouir les usagers de la route qui te croisent. Les lampes à LED modernes sont assez puissantes pour momentanément aveugler les passants, les automobilistes et les autres cyclistes.

Cela pourrait également t'intéresser