Sous-vêtements


126 article

Tri

Utilisation

Couleur

Saison

Prix

page
sur 6

LES Sous-vêtements QUE NOUS RECOMMANDONS


Pourquoi est-ce le cas et pourquoi devrais-tu porter des sous-vêtements fonctionnels lorsque tu fais du vélo ? Pour deux raisons principales, qui valent tout autant pour les maillots de corps que pour les sous-shorts : évacuation de l'humidité et respirabilité. Lire la suite ici pour en savoir plus.

Évacuation de l'humidité & respirabilité : les caractéristiques les plus importantes pour les sous-vêtements de cyclisme

Les bons sous-vêtements pour cyclistes sont fabriqués dans un matériau dit fonctionnel. Ce matériau est capable d'absorber beaucoup d'humidité et de la restituer rapidement. Ils forment la base du fameux système multicouches, d'où leur nom en anglais : "baselayer". Parmi les matériaux fonctionnels les plus courants, on trouve le polyamide (nylon), le polyester, le polypropylène et le matériau naturel qu'est la laine mérinos. Souvent, les fabricants ont également recours à des mélanges de matériaux astucieux. Parmi eux se trouvent des fournisseurs d'équipement outdoor bien établis, tels Patagonia, GORE Wear et VAUDE, mais aussi des entreprises spécialisées dans les sous-vêtements de cyclisme, comme ASSOS, Endura, Craft, GripGrab ou 7Mesh. Le coton, certes très apprécié, n'est pas optimal pour ce genre de vêtements car il absorbe efficacement l'humidité, mais sèche extrêmement lentement. Il se forme ainsi un pare-vapeur qui empêche toute respirabilité et te laisse cuire dans ton propre jus. De plus, une peau humide est bien plus sensible à la friction.

En revanche, les sous-vêtements fonctionnels restent secs même lors des efforts. C'est plus agréable, car tu ne te refroidis pas mais n'as pas non plus trop chaud. La sensation sur ta peau reste agréable à tout moment. Tu en profiteras non seulement lors du sport, mais aussi pour te rendre au travail ou à l'université, car tu n'arriveras pas trempé. Mais il y a une chose que les sous-vêtements pour cyclistes ne peuvent et ne doivent pas faire : t'empêcher de transpirer. La transpiration est une fonction importante de ton corps pour réguler la température. Parce que tu ne veux pas haleter, n'est-ce pas ?

Les sous-vêtements de vélo doivent être bien ajustés

Une coupe près du corps, qui ne te serre pas, est décisive pour garantir le bon fonctionnement de tes sous-vêtements de cyclisme, car elle favorise l'évacuation de l'humidité vers l'extérieur et évite les frottements.

En haut : des maillots de corps pour les cyclistes de tous les sexes

Les sous-vêtements de cyclisme se portent près du corps. C'est pourquoi il existe des coupes différentes pour les femmes et les hommes. Mais les exigences de base ne changent pas : la coupe et l'évacuation de l'humidité doivent être adaptées. Trois formes de base sont disponibles pour les deux sexes :

  • Débardeur (également appelé sleeveless)
  • T-shirt à manches courtes (également appelé T-shirt ou shortsleeve ou S/S)
  • T-shirt à manches longues (également appelé longsleeve ou L/S)

Les longsleeves ont des manches souvent un peu plus longues pour protéger le dos des mains lorsque tu es assis sur ton vélo avec les bras tendus vers l'avant. La plupart des T-shirts et des tops destinés au cyclisme ont en commun qu'ils protègent également les reins et le bas du dos dans la position typique du cycliste sur selle, et ne glissent donc pas hors du pantalon.

En bas : sous-shorts pour dames et hommes

Les sous-vêtements de cyclisme possèdent une autre particularité : ils existent en variantes avec ou sans rembourrage de siège. Si tu fais de longues distances et/ou de la conduite sportive, tu peux fortement profiter d'un coussinet qui a un bon rembourrage et qui ne glisse ni ne frotte. Les vététistes Gravity et les cyclistes qui ne font que de courtes distances n'ont pas forcément besoin d'un coussinet. Mais eux aussi roulent mieux et plus confortablement avec des sous-shorts en matériau fonctionnel.

Une variante particulière du sous-vêtement de cyclisme, appelée bib-short (cuissard à bretelles), est particulièrement appréciée dans le domaine du cyclisme sur route, du tout-terrain cross-country et des longues distances. Les bretelles empêchent le short de glisser et font en sorte que ton sous-vêtement de cyclisme tienne parfaitement en place. Comme tous les autres sous-vêtements de cyclisme, les bib-shorts se portent directement sur la peau, sans autre sous-vêtement en dessous. En cas de friction ou de pincements désagréables, une crème anti-irritation peut être utile.

Comme l'anatomie des femmes et des hommes est parfois très différente, il existe des sous-vêtements de cyclisme spécifiques pour les deux sexes.

Autres caractéristiques des sous-vêtements cyclistes

En plus des caractéristiques basiques en termes de coupe et de matière, les sous-vêtements cyclistes ont de nombreux features pour être encore mieux adaptés à ton domaine d'utilisation : 

  • Tissu ouvert/mesh : „Trou contre trou, qui tiennent d'une façon ou d'une autre", c'est ainsi que l'on pourrait décrire les tissus modernes en mesh, dont la surface ouverte permet une excellente gestion de la chaleur et de l'humidité et qui s'adresse donc avant tout aux sportifs.
  • Body-mapping : Ce terme anglais décrit la combinaison de différents matériaux ou de différents traitements de ceux-ci dans un seul vêtement. Un exemple : du mesh très respirant sous les aisselles et dans le dos, un tissu plus coupe-vent sur la poitrine et des tissus plus résistants au niveau des épaules.
  • Matière stretch : Combine une coupe ajustée et sans plis avec une grande liberté de mouvement. L'élasthanne, le lycra ou le spandex, par exemple.
  • Flatlock, Seamless et co. : Dans ce cas-ci, on parle des coutures. Dans les endroits exposés, celles-ci sont particulièrement plates ou carrément omises. L'objectif est le même : moins de friction et une répartition plus uniforme de la pression.
  • Bords antidérapants : Sur de nombreux produits, les extrémités des jambes et des bras ou les ourlets, par exemple, sont rendus légèrement rugueux, revêtus de caoutchouc ou pourvus de bandes de silicone pour empêcher le vêtement de glisser.
  • Ions d'argent et autres : De nombreux fabricants dotent leurs sous-vêtements en fibres synthétiques de fonctionnalités anti-odeurs. La laine mérinos est par nature insensible aux odeurs et reste donc fraîche plus longtemps, même sans traitement spécial. Elle est donc idéale pour les navetteurs, les longs trajets ou les aventures de bikepacking.

Des sous-vêtements thermos pour l'automne et l'hiver
Par temps froid et humide, il se peut que tu ne veuilles pas évacuer rapidement la chaleur corporelle, mais la conserver longtemps. C'est là qu'interviennent les sous-vêtements dits thermiques. Il existe plusieurs moyens de doter les vêtements de cette fonctionnalité :

  • Windstopper et co. : Un matériau coupe-vent est utilisé sur la face avant exposée au vent, ou même sur l'ensemble du vêtement. Cela protège la couche d'air chaude entre le corps et le baselayer. Conseil : Ne choisis pas un sous-vêtement Windstopper avec une coupe trop étroite.
  • Matériau : La laine mérinos fonctionne aussi en plein été, mais elle est particulièrement appréciée pendant les saisons froides en raison de ses propriétés naturelles qui la dotent d'une bonne capacité de rétention de la chaleur et lui permettent de te garder chaud même lorsqu'elle est humide. Cela vaut également pour le Primaloft et les isolants en fibres synthétiques comparables, qui sont utilisés dans les sous-vêtements thermiques particulièrement chauds.
  • Structure de surface et type de tissage : Les boucles de tissu éponge, la laine polaire et les structures de surface comparables créent un coussin d'air stable qui tient chaud autour du corps.

Conseils


Plus d'infos

Ça pourrait aussi t'intéresser