"Tu n'es pas sûr de quel casque de vélo tu as besoin ou de la meilleure façon d'adapter ton nouveau casque pour qu'il te protège le plus efficacement possible ? Consulte donc notre article sur les informations de base nécessaires pour choisir et adapter un casque. Nous y expliquons comment trouver la bonne taille de casque et quels ajustements tu peux faire pour que le casque t'aille parfaitement."

Georg, Gestion des produits
Dix étapes pour choisir le bon casque de vélo
Il existe une multitude de casques de vélo. Pour que tu trouves celui qui te convient, nous avons rassemblé dix conseils pour t'aider à le choisir et à le régler correctement. Ton casque ne sera donc pas seulement adapté à ton domaine d'utilisation, mais il protégera également efficacement ta tête.

1. Déterminer l'utilisation prévue

Dans un premier temps, il te faut déterminer quel est l'utilisation principale que tu comptes faire de ton casque. La construction et la forme des casques pour VTT diffèrent considérablement de celles des casques pour le vélo de route ou la ville. Tu trouveras des informations détaillées sur ces différences sur les pages des catégories respectives. Une fois que le domaine d'utilisation est clair, tu peux passer à l'étape suivante :

2. Trouver la bonne taille pour ton casque

Les casques de vélo sont généralement disponibles dans au moins deux tailles, et souvent même plus. Pour pouvoir commander la taille adaptée, tu dois mesurer ton tour de tête. Tout ce dont tu as besoin est un mètre ruban : place-le à environ deux largeurs de doigt au-dessus de tes sourcils et fait une fois le tour de ta tête à cette même hauteur. Si ton tour de tête se situe exactement entre deux tailles, nous te recommandons de commander le modèle plus grand. Tu pourras alors plus facilement porter un bonnet sous ton casque en hiver.

3. Choisir le bon modèle

L'essentiel pour un casque de vélo est qu'il soit bien ajusté. Tout le monde a certainement déjà fait cette expérience. Certains casques ne veulent tout simplement pas s'adapter à ton crâne, tandis que d'autres te vont comme un gant. La raison : chaque fabricant de casque utilise son propre modèle de tête pour produire ses casques. Certains modèles sont donc plus ronds, d'autres plutôt ovales. Si tu as déjà eu des expériences positives avec un casque d'un certain fabricant, il y a de fortes chances que d'autres modèles de casque de ce fabricant te conviendront également. Remarque : si tu portes des lunettes, il peut arriver qu'une forme de casque différente provoque des points de pression là où il n'y en avait pas auparavant.

4. Les détails sont décisifs

Ce sont souvent les petites choses qui font une grande différence. Une ouverture pour faire passer ta queue de cheval, de la place pour une paire de lunettes de soleil, un feu arrière intégré pour plus de visibilité, une bonne ventilation ou un fermoir magnétique : garde en tête les détails dont ton nouveau casque doit être doté pour que tu en sois satisfait pour longtemps. Conseil pour les vététistes : la fixation d'une lampe de casque est possible sans problème sur la plupart des modèles.

Les petits détails font une grande différence : As-tu besoin d'un casque avec la fonction "queue de cheval" ?

Les petits détails font une grande différence : As-tu besoin d'un casque avec la fonction "queue de cheval" ?

Ou un casque avec des caractéristiques de sécurité supplémentaires, comme le capteur qui détecte les chutes ANGi de Specialized ?

Ou un casque avec des caractéristiques de sécurité supplémentaires, comme le capteur qui détecte les chutes ANGi de Specialized ?

Ou plutôt la technologie Koroyd d'Endura ?

Ou plutôt la technologie Koroyd d'Endura ?

5. Quand le facteur sonne...

Une fois que tu auras fait ton choix, nous ne te ferons pas attendre longtemps. Grâce à nos courts délais de livraison, les casques qui sont en stock arriveront chez toi après seulement quelques jours. Et maintenant vient le plus important :

6. Essayer le casque

Après le déballage vient l'essayage : le casque est optimal lorsque le bord avant se trouve juste au-dessus des sourcils et que le casque repose droit sur ta tête. Lorsque tu regardes droit devant toi vers l'horizon, la visière (s'il y en a une) ne doit pointer ni vers le ciel, ni vers le sol. Vérifie à l'aide d'un miroir ou demande à quelqu'un de t'aider. Veille également à ce que le casque soit bien ajusté et repose sur une grande surface de ta tête, sans points de pression localisés. Idéalement, seuls les coussinets intérieurs touchent ta tête.

Positionnement incorrect : Le casque est trop haut sur ta tête.

Positionnement incorrect : Le casque est trop haut sur ta tête.

Positionnement incorrect : Le casque est trop bas sur ta tête.

Positionnement incorrect : Le casque est trop bas sur ta tête.

Parfait ! De cette façon, le casque est parfaitement ajusté et te protège de manière optimale.

Parfait ! De cette façon, le casque est parfaitement ajusté et te protège de manière optimale.

7. Régler ton casque correctement

L'étape suivante consiste à faire en sorte que ton casque tienne bien sur ta tête. Presque tous les casques demi-coques et également dans de nombreux casques intégraux sont dotés d'un anneau de tête dont la taille peut être réglée au millimètre près au moyen d'une molette. Le casque doit être suffisamment serré pour ne pas glisser lorsque tu secoues la tête, mais pas trop pour ne pas te pincer. Teste de préférence ton réglage avec la sangle de menton ouverte. Si le casque reste dans sa position de base lorsque tu secoues ta tête, il est bien réglé. L'anneau de tête peut également être réglé en hauteur pour l'adapter à la forme de ton crâne ou même à ta coiffure.

Les dimensions intérieures peuvent également être réglées sur de nombreux casques pour l'ajuster parfaitement à ta tête.

Les dimensions intérieures peuvent également être réglées sur de nombreux casques pour l'ajuster parfaitement à ta tête.

8. Régler les sangles

Les sangles sur les côtés doivent être alignées de façon à ce que les sangles avant et arrière se rejoignent en forme de Y devant tes oreilles. Les sangles sont réglables individuellement à cet effet. Le clip de réglage de la sangle doit être lâche contre la peau et les sangles ne doivent pas frotter contre ton oreille.

Correctement régler les sangles : les sangles doivent passer autour de l'oreille de manière à être accolées à ta tête sans frotter contre les oreilles.

Correctement régler les sangles : les sangles doivent passer autour de l'oreille de manière à être accolées à ta tête sans frotter contre les oreilles.

9. Resserrer la sangle du menton

Suit le réglage de la mentonnière, lors duquel tu dois veiller à ce qu'il y ait un espace d'environ une à deux largeurs de doigt entre le menton et la sangle. De cette façon, le casque rester bien en place en cas de chute sans t'étrangler. Et la sangle ne peut pas glisser du menton. Une fois la sangle de menton ajustée à la bonne longueur, tu peux fixer la partie de la sangle qui est excédentaire. Selon le modèle, cela fonctionne au moyen d'un anneau en caoutchouc, d'une boucle supplémentaire ou de la boucle du menton. Si la sangle bat au vent et te gêne pendant la conduite, tu peux également la couper. Mais ne la coupe pas trop à ras : en hiver, tu peux devoir réajuster le casque pour porter un bonnet. Il est préférable de souder la zone de coupe avec précaution à l'aide d'un briquet pour qu'elle ne s'effiloche pas.

Tu dois pouvoir insérer un à deux doigts sous la sangle du menton.

Tu dois pouvoir insérer un à deux doigts sous la sangle du menton.

10. C'est parti !

Le casque tient bien en place ? Alors, à tes pédales ! Mais n'oublie pas que même un casque doit être entretenu. Tu peux laver les coussinets régulièrement à la main ou à 30 degrés dans la machine, et frotter la coque extérieure de temps en temps avec un chiffon humide. Mais le soleil, la pluie, la neige ou même la crème solaire laissent des traces sur un casque. Il est donc préférable de le remplacer après environ cinq ans. Si de petites pièces devaient se casser, nous te proposons également diverses pièces de rechange.

Cela pourrait également t'intéresser