Laufradbau_Gravelbike_LPHeader.jpg
Laufradbau_Gravelbike_LPHeader.jpg

Construis toi-même les roues pour ton vélo de gravel

Un set de roues de gravel doit être résistant et s'adapter à ton style de conduite. Tu ne trouves rien qui convient ? Alors construis-le toi-même !

Les vélos de gravel sont à la mode. Ce genre de vélo relativement nouveau combine les capacités tout-terrain et la polyvalence d'un hardtail de cross-country avec le comportement direct, la vitesse et l'aérodynamisme d'un vélo de route pour créer une toute nouvelle expérience de conduite. Que ce soit à grande vitesse sur le gravier, des tours épiques sur des routes secondaires parsemées de nids-de-poule, des excursions en terrain léger, du cyclotourisme ou le trajet jusqu'au boulot : le vélo de gravel est un véritable multitalent. Une paire de roues personnalisée peut encore améliorer l'expérience de conduite. Selon ta philosophie, tu peux utiliser des composants de VTT ou de vélo de route - ou choisir des composants fabriqués spécifiquement pour le gravel. Nous t'indiquons ce à quoi tu dois faire attention.

Gravel_Laufradbau_Galerie_01.jpg
Gravel_Laufradbau_Galerie_02.jpg
Gravel_Laufradbau_Galerie_03.jpg
Gravel_Laufradbau_Galerie_04.jpg
Gravel_Laufradbau_Galerie_06.jpg

Pourquoi choisir une paire de roues personnalisée pour un vélo de gravel ?

Malgré le nombre croissant de sets de roues purement gravel de fabricants renommés, il peut y avoir de nombreuses raisons de se tourner vers une paire de roues sur mesure. Beaucoup de cyclistes préfèrent tout simplement choisir eux-mêmes chaque pièce pour créer le vélo de leur rêve. Mais une construction customisée peut également présenter des avantages techniques, notamment pour ceux qui pensent 'out of the box" et ont des préférences spécifiques. Après tout, il n'y a guère de composants qui influencent le comportement d'un vélo aussi radicalement que les roues.

Composants de VTT et de route : Mix it, baby !

Parmi les amateurs de vélo, quelle que soit la largeur de leurs pneus, il est depuis longtemps mal vu de mélanger différents groupes d'un même fabricant. La pureté des variétés a toujours été la norme absolue, qu'il s'agisse de Dura Ace ou de XX1. Et aller aussi loin que de mélanger des composants de route et de tout-terrain causait des maux de tête et des problèmes de compatibilité et des froncements de sourcils aux tables des habitués. Il vaut mieux oublier tout cela pour construire ta roue de gravel. Un mélange réfléchi de composants de VTT, de route et de gravel te permet d'obtenir exactement les caractéristiques que tu veux avoir. Curieusement, ce mélange est aussi souvent appelé Mullet“ (comme la combinaison d'une roue de 29 pouces à l'avant et de 27,5 pouces à l'arrière sur un VTT), par exemple lorsque tu combines le pédalier, les freins et les leviers de vitesse de SRAM Force avec la cassette de VTT SRAM Eagle. Ce terme semble devenir synonyme de "mélange sauvage".

Définis le domaine d'utilisation !

Dans le monde du gravel, il y trois extrêmes et tout ce qui se trouve entre ces trois : 1. Le cycliste de route qui n'a plus envie de se faire klaxonner par les voitures et qui s'échappe sur les routes secondaires mal asphaltées, mais qui, par ailleurs, conduit son vélo de gravel comme un vélo de route. 2. Le vététiste, qui veut tirer le meilleur parti des trails moins techniques et des chemins forestiers. 3. L'aventurier qui parcoure kilomètre après kilomètre dans les coins les plus réculés du monde.
Il est clair qu'aucune paire de roues ne brillera de la même façon dans tous les domaines. Tu veux rouler sur des racines avec ton vélo de gravel ? Il est alors peu probable que ta roue battra des records de poids ou d'aérodynamisme. Réfléchis donc bien quels sont les points sur lesquels tu n'es pas prêt à faire de compromis.

Gravel_Laufradbau_Galerie_05.jpg
Gravel_Laufradbau_Galerie_07.jpg
Gravel_Laufradbau_Galerie_08.jpg

Taille des roues : 650B ou 700C

La question la plus important à laquelle tu seras certainement confronté est celle de la taille des roues. Beaucoup de vélos de gravel modernes permettent l'utilisation de roues 650B et 700C. 650B correspond à 27,5 pouces dans le monde du VTT, pour une utilisation avec des pneus ayant un ETRTO de 584 millimètres. La dimension 700C classique des vélos de route correspond à 28 pouces dans le monde du cyclisme de route, ou 29 pouces dans le monde du VTT, pour une utilisation avec des pneus ayant un ETRTO de 622 millimètres. Les petites roues sont plus agiles et permettent souvent de monter des pneus plus larges, ce qui n'est pas seulement avantageux pour les utilisations hors route. Cependant, avec des roues de cette taille, tu es presque exclusivement limité à l'utilisation de jantes de VTT ou de gravel. Il n'existe presque pas de composants de vélo de route de 650B. Ce n'est pas le cas pour leurs homologues de grande taille. Avec eux, tu peux tout autant glaner tes pièces dans le rayon VTT (29 pouces) que dans le rayon de vélos de route (700C/28 pouces) - car malgré le chaos des désignations, les dimensions sont identiques. Les grande roues roulent mieux et permettent de garder la vitesse. Cependant, avec cette dimension, le dégagement des pneus est souvent plus petit et les grandes roues sont souvent plus lourdes ou ont plus de flexion que leurs petites sœurs. Intéressant pour toi : Si ton vélo permet l'utilisation de deux tailles de roues, tu peux radicalement changer son caractère avec un deuxième ou un nouveau set de roues, longtemps après l'achat. Avec des roues légèrement plus petites, par exemple, le pédalier se déplace légèrement vers le bas, ce qui améliore le comportement en virage, mais réduit la garde au sol sur les terrains.

Diamètre de la jante ou ETRTO Désignation française Désignation en pouces
584 millimètres 650B 27,5 pouces
622 millimètres 700C 28 pouces, 29 pouces

Jantes larges, roues larges

Le dégagement maximal des pneus est l'une des caractéristiques les plus importantes d'un vélo de gravel. Les vélos de route ont généralement des pneus d'une largeur comprise entre 30 et 40 millimètres. Cela promet des avantages aérodynamiques, mais limite l'amortissement et l'adhérence - et donc la capacité tout-terrain. C'est pourquoi les vélos de gravel orientés vers le tout-terrain permettent d'installer également des pneus nettement plus volumineux - parfois avec une largeur de plus de 50 millimètres. Dans le monde du VTT, on dirait 2,0 pouces ou plus. Pour ton set de roues de gravel personnalisé, tu dois d'abord déterminer approximativementla largeur de pneu souhaitée. Pourquoi ? Il existe deux interrelations simples entre la largeur intérieure de la jante (aussi appelée largeur de la mâchoire) et la largeur du pneu. Premièrement, le même pneu a un volume et une largeur réelle plus importante sur une jante plus large. Deuxièmement, plus la largeur intérieure de la jante est importante alors que la largeur du pneu reste la même, plus la forme du pneu sur la jante est "anguleuse" ; plus la largeur est réduite, plus la forme est "arrondie". C'est logique car sur une jante plus large, le fond de pneu repose sur une base plus large.

Trouver l'interaction idéale entre la jante et le pneu

Toutes les largeurs de pneus ne s'harmonisent pas avec toutes les jantes. Très succinctement : Ce qui compte, c'est que plus le pneu est large, plus la jante doit être large. Il existe cependant des limites vers le haut. Si tu montes un pneu de 2,1 pouces (54 millimètres), ce qui est étroit dans le monde du VTT mais encombrant sur un vélo de gravel, sur une jante d'enduro de 35 millimètres de large, tu obtiendras une forme de pneu très "anguleuse". Toutefois, comme les pneus de gravel n'ont pas souvent des crampons d'épaule fort prononcés, il en résulte une zone de bordure étroite pour les virages et une transition abrupte de la surface de roulement à l'épaule. Dans le pire des cas, le pneu glissera brusquement. À l'inverse, le même pneu de 2,1 pouces n'est que très peu soutenu par le rebord de la jante d'une roue de route étroite de 17 millimètres. Lorsque la pression est basse et les forces accrues, il est même possible qu'il glisse de la jante, ce que les vététistes appelent "burping".
Tu trouveras ci-dessous les combinaisons jante-pneu recommandées par l'ETRTO. En général, la tendance est aux jantes plus larges, car elles offrent des avantages pour l'utilisation sans chambre à air et l'aérodynamisme. Toutefois, les homologations des fabricants de jantes et de pneus doivent toujours être prises en compte lors de leur utilisation.

Forme et matériau des jantes pour ta paire de roues de gravel

Outre la largeur de la jante, la hauteur de la jante est un critère important pour les vélos de gravel. En fonction de la surface frontale de la roue et du cycliste, au plus tard à partir d'une vitesse de conduite d'environ 15 km/h, la résistance de l'air est supérieure à la résistance au roulement. Plus on va vite, plus l'écart s'élargit, car la résistance de l'air augmente de façon exponentielle avec la vitesse, tandis que la résistance à l'entraînement et au roulement n'augmente que très modérément de façon linéaire. Il y a donc aussi de bonnes raisons pour utiliser des jantes aérodynamiques à haut profil du secteur des vélos de route sur ton vélo de gravel. Cependant, comme les composants aérodynamiques ne sont généralement pas combinés avec des pneus larges (ce qui serait contre-intuitif, car un pneu large augmente sensiblement la traînée), une jante à profil haut limite quelque peu le choix de la largeur de la jante. Par contre, il n'y a pas de restrictions concernant le choix des matériaux. Peu importe que tu te serves dans les rayons de VTT, de route ou de gravel, tu peux en principe atteindre toutes les caractéristiques souhaitées avec des jantes en aluminium comme en carbone, même si ce n'est pas toujours en combinaison. Les jantes en carbone permettent d'obtenir des roues plus légères avec la même rigidité, ou sont généralement plus rigides que les roues avec jantes en aluminium pour le même poids. L'aluminium est moins cher et pardonne mieux les petits dommages comme les bosses.

Moyeux avant et arrière : normes et dimensions

Les vélos de gravel existent, selon leur utilisation, voir ci-dessus - avec différentes dimensions de largeur des moyeux et de diamètre des axes. Cependant, les axes classiques de neuf millimètres à serrage rapide dans des moyeux de 100 ou 135 millimètres de largeur sont devenus rares. Les axes traversants plus rigides, d'un diamètre de douze millimètres pour la plupart, dans des moyeux de 100 ou 142 mm, dominent le marché. Les vélos de gravel orientés vers le tout-terrain utilisent parfois des "composants Boost" dont la largeur de montage est de 110 ou 148 mm et le diamètre des axes de 15 ou 12 millimètres. Tout récents sont les composants dits "Road-Boost", qui combinent les plus grandes largeurs d'installation "Boost" (110/148) avec les axes traversants plus minces au diamètre de douze millimètres. Les dimensions de ta roue déterminent essentiellement les dimensions de ton cadre et de ta fourche. La plupart des composants „Non-Boost“ sont compatibles entre eux grâce à des manchons interchangeables. Une adaptation entre "Boost" et "Non-Boost" n'est pas si simple en raison des différentes brides de moyeu ou positions de disque de frein. Des adaptateurs spéciaux tels que le Better Boost de MRP peuvent t'aider à cet égard, du moins en ce qui concerne les moyeux les plus courants. 

Entre poids et stabilité : le choix des rayons

Les roues de gravel doivent être capables de résister à beaucoup. Après tout, la plupart des vélos sans suspension sont à l'aise même à grande vitesse et sur des surfaces cahoteuses. En ce qui concerne le nombre de rayons, tu peux donc t'orienter vers les VTT XC et opter pour 28 ou 32 rayons. La différence de poids par rapport aux roues à 24 rayons est négligeable, mais la stabilité est plus élevée. Les rayons plats offrent pas mal d'avantages du point de vue aérodynamique. Ils ne sont toutefois pas recommandés pour les aventuriers qui parcourent les régions éloignées de ce monde. En effet, les rayons plats sont plus difficiles à obtenir que les rayons ronds classiques, et la réparation au bord de la route est également plus compliquée.

Quel moyeu pour quel cycliste ?

Les vélos de gravel sont souvent utilisés dans la boue et la terre tout au long de l'année. Un moyeu robuste et bien scellé, comme ceux des vélos tout-terrain, est donc un choix judicieux. À cela s'ajoute que la gamme de moyeux à axe traversant dans le secteur du VTT est encore toujours plus variée que dans le secteur du vélo de route. Le choix peut se porter sur des grands classiques comme le DT Swiss 240 ou 240s ainsi que sur des noms plus typiques du VTT, comme le Chris King Iso ou le Hope Pro 4. Mais si tu es un hercule avec des jambes comme celles de Marcel Kittel, tu devrais éviter de choisir une des combinaisons de moyeu/roue libre à engrenage très fin qui sont populaires auprès des vététistes. Ta puissance maximale de 1 000 watts réclame plutôt des cliquets ou des pignons aux dimensions plus généreuses, et les avantages résultant d'un engagement à petit angle sont également moindres sur un vélo de gravel. Pour le moyeu avant, la question principale - outre la compatibilité et les dimensions - est : lampe ou pas ?

Pas à l'aventure - ou au bureau !

Les vélos de gravel, comme mentionné, sont d'excellents vélos de longue distance ou d'aventure. Qu'il s'agisse de longs tours sur des surfaces variées dans l'arrière-pays inconnu ou d'aventures épiques à vélo - un bon éclairage est un must, tout comme une grande stabilité et la facilité de réparation. Un bon éclairage est garanti par un moyeu à dynamo moderne, qui, associé à un chargeur comme le Plug5 Pure de cinq ou le E-Werk de Busch & Müller, permet même de charger des appareils techniques comme ton GPS ou ton smartphone. Le reste peut être atteint en utilisant des composants aussi robustes et largement disponibles que possible. Étant donné que les aventuriers à vélo roulent souvent avec de lourdes charges, la meilleure solution semble être d'utiliser 32 rayons ronds classiques avec un moyeu arrière bien scellé et une jante solide en aluminium. Les pièces de rechange appropriées sont disponibles presque partout dans le monde. Les cyclistes de tous les jours qui apprécient la sportivité du vélo de gravel pendant la semaine et qui utilisent le vélo pour s'entraîner ou faire des excursions le week-end apprécient les mêmes vertus. Car il ne faut pas sous-estimer ce que l'usage peu spectaculaire au quotidien peut avoir comme conséquences en termes d'usure des matériaux. Surtout en hiver, lorsque le sel et la boue sur les routes malmènent tes moyeux.

Et comment est-ce que je construis ma roue maintenant ?

Nous t'avons mis l'eau à la bouche et tu veux construire tes propres roues pour ton vélo de gravel ? Nous en révélons les bases et des informations complémentaires dans notre manuel "Les bases de la construction de roue"

en savoir plus