Lampes pour vélo électrique

XXL_Header_Desktop_E-Bike-Lampen_01_DE.jpg
XXL_Header_Mobile_E-Bike-Lampen_01_DE.jpg

Toutes les lampes pour vélo électrique

Comparaison des lampes pour vélos électrique

Afin de t’aider à faire ton choix, nous avons testé plusieurs modèles de

lampes pour vélos électrique dans l’obscurité totale et avec leur luminosité maximale. 

Toutes les lampes ont été photographiées avec le même réglage d'appareil photo, de sorte que tu puisses facilement décider quelle lampe te convient le mieux.

Configuration de la caméra :

  • Caméra : Canon EOS 1D X Mark II
  • Ouverture : F/10
  • Exposition : 2,5 sec.
  • ISO : 2000
  • Distance focale : 24 mm
De la lumière pour ton vélo électrique - la bonne lampe pour ton V(TT)AE
Si tu veux équiper ton E-VTT de lampes ou améliorer l'éclairage de ton VAE, nous avons non seulement les lampes adaptées pour toi, mais aussi de bonnes nouvelles : Depuis 2017, le règlement allemand relatif aux autorisations de circuler sur les routes (STVZO) ne prescrit plus exclusivement une dynamo comme source d'énergie pour les vélos. Cela signifie que la batterie des vélos à assistance électrique peut également être utilisée comme source d'énergie pour le système d'éclairage. Tu peux bien entendu également utiliser des lampes à piles sur ton vélo électrique. Cependant, un système d'éclairage fixe présente plusieurs avantages : Premièrement, tu ne risques pas de d'oublier de l'emporter avec toi ou de le recharger. Deuxièmement, il est généralement possible d'obtenir ainsi un feu avant beaucoup plus lumineux qui reste conforme aux règlements du StVZO, parfois même avec un feu de route adapté à la conduite de nuit, un feu diurne et un bouton poussoir sur le guidon. Et troisièmement : Tu transportes de toute façon la batterie du moteur - et elle fournit le peu d'énergie dont la lumière a besoin sans souci aucun, même lorsque le moteur s'éteint.

À quoi dois-je veiller lorsque j'installe une lampe sur un VAE ?

Ces réglementations valent pour l'Allemagne. Si tu comptes utiliser l'une de ces lampes dans un autre pays, veille à ce qu'elle soit conforme aux réglementations qui y sont en vigueur.

Tout d'abord, tu dois vérifier si tu es autorisé à remplacer/monter une lampe sur ton vélo électrique*. Selon le règlement allemand sur la circulation routière (StVO), le vélo électrique standard est tout à fait équivalent à une bicyclette "normale". Toutefois, elle relève de la directive sur les machines. Tu dois donc respecter certaines consignes lorsque tu remplaces des pièces individuelles telles que des composants d'éclairage. Tu trouveras des informations concernant les directives légales pour les travaux de remplacement sur les vélos électriques ici. Le guide pour le remplacement de composants, développé par plusieurs associations de cyclistes en coopération avec l'Institut Zedler pour la technologie et la sécurité du vélo, peux te fournir encore plus de détails. Il est disponible en téléchargement.
Il te faut également garder à l'esprit que l'installation ou le remplacement des éléments d'éclairage sur un VAE est parfois beaucoup plus compliqué que sur un vélo sans moteur. Les erreurs peuvent avoir des conséquences plus graves et rendre caduque la garantie du fabricant. Si tu n'as pas l'expérience nécessaire en matière d'ingénierie électrique ou automobile, nous te conseillons de faire effectuer le travail par un atelier spécialisé. 

* Lorsque nous parlons de vélo électrique/VAE, il est question des pédelecs qui assistent le pédalage jusqu'à une vitesse de 25 km/h. Cela comprend presque tous les vélos électriques vendus aujourd'hui. Der Begriff E-Bike hat sich einfach durchgesetzt.

Lux et lumen : Qu'est-ce que c'est ?

Certains fabricants indiquent la performance de leurs lampes en lumens (p.ex. Lupine), d'autres en lux (p.ex. Busch + Müller), et d'autres encore indiquent les deux valeurs (p.ex. Supernova). Le lumen est l'unité internationale (SI) du flux lumineux et indique la quantité de lumière émise par une lampe par unité de temps. Lux est l'unité SI de la force d'éclairage et indique la quantité de lumière incidente par unité de surface. Bien que les deux unités soient étroitement liées en termes de physique (le lux est défini comme l'éclairement produit par un flux lumineux d'un lumen lorsqu'il est réparti uniformément sur une surface d'un mètre carré : 1 lx = 1 lm/m2), les valeurs ne sont pas directement comparables. Ou en bref: 100 lumen ne valent pas forcément mieux que 50 lux. Mais ces chiffres n'ont pas de valeur informative concernant la quantité de lumière et la surface où celle-ci touche le sol devant ton vélo. Les champs lumineux diffèrent les uns des autres, comme tu peux le voir dans notre test de comparaison plus haut sur cette page.

À quoi dois-je veiller lorsque je choisis une lampe pour mon VAE ?

Pour commencer, la lampe doit répondre aux spécifications techniques de la transmission - la tension en volts est la donnée la plus importante. Sois donc très attentif aux informations sur le produit et n'hésite pas à contacter notre service clientèle si tu as des doutes. Certaines lampes sont construites pour une tension spécifique, certains modèles de Supernova, par exemple, sont faits pour être utilisés avec 12 V, les lampes Lupine fonctionnent avec une tension entre 6 et 12 V et donc avec presque toutes les transmissions. D'autres fonctionnent avec tous les systèmes, par exemple les lampes de Busch + Müller avec leurs 6-42 ou 60 V.
Le feu avant Supernova Mini 2 Pro fait parties des lampes plus discrètes qui peuvent être installées directement sur la potence.
Malgré ses petites dimensions, la lampe est équipée d'un feu de jour, d'un feu de croisement (235 lumens) et d'un feu de route (550 lumens). La IQ-X E de Busch + Müller est à peine plus grande et, grâce à la technologie IQ, répartit ses 150 lux sur la route de manière très homogène. Le feu avant M99 Mini Pro 45 de Supernova a été spécialement retravaillé pour les E-VTT. Il a été optimisé pour un long débattement de suspension et offre un meilleur éclairage vers le haut. Ses dix LED fournissent 700 lumens (ou 250 lux) en mode atténué et 1 300 lumens (ou 270 lux) lorsqu'il est utilisé comme feu de route. Le feu avant SL X de Lupine, avec son boîtier fraisé, est disponible en version pour moteur Bosch-, Shimano- ou Brose-. Il est équipé d'un bouton de guidon permettant de passer du feu de croisement au feu de route, ce dernier offrant 1 800 lumens et 260 lux. Toutes ces lampes peuvent être montées sur ton guidon. Pense à vérifier le diamètre de ton guidon et à commander une attache adaptée ou un adaptateur si nécessaire !

Le bon feu arrière pour ton VAE

Sur un vélo tout-terrain, équipé ou non d'un moteur, un feu arrière à batterie est souvent plus pratique du point de vue de la construction qu'un feu arrière entièrement câblé. Les deux variantes, avec batterie ou câble, sont disponibles pour être installés sur la tige (ou le tube) de selle ou sur les haubans – dans ce cas, il faut veiller à ce que la lampe soit visible des deux côtés. Un classique feu arrière à câble est le tout petit E3 Tail Light 2 de Supernova – et la lampe la plus lumineuse dans sa catégorie de taille. Il existe en différents versions pour 6 V et 12 V. Encore plus petit est le µ (prononcé „mu“) de Busch + Müller, qui est livré avec des attache pour les haubans / la tige de selle et le garde-boue. Ingénieux d'une toute autre façon est le feu arrière C14 de Lupine – il est intégré dans le collier de serrage de la selle et donc disponible dans les quatre diamètres les plus courants.

Le tout nouveau genre de vélos électriques dits SUV sont dotés de composants typiques de VTT, mais aussi des garde-boue et des porte-bagages - tant d'endroits où monter un feu arrière, comme par exemple le de Lezyne pour le porte-bagages, qui, à 270 degrés, est parfaitement visible sur les côtés.

Il est important que ton feu arrière soit toujours bien visible de tous les côtés - fais-y attention lorsque tu l'installes. Il ne doit pas être caché par tes sacoches ou tes jambes.

Sois respectueux de la nature

De nombreux E-vététistes profitent de leur système d'éclairage installé ou modernisé pour faire des balades nocturnes, qui suscitent pas de mal controverse d'un point de vue écologique. Pour les animaux sauvages, les périodes crépusculaires et nocturnes ne sont pas seulement des périodes de repos, mais servent souvent aussi à l'acquisition de nourriture, à la mobilité ou à la reproduction. Dans un pays densément peuplé, où les habitats de la faune sont très fragmentés et où l'espace de retraite est limité, ils n'ont pas d'autre choix. Les sorties nocturnes sont toujours synonymes de perturbations de ces activités. Sois donc prévenant ! Les habitats de grande valeur écologique tels que les réserves naturelles ou les parcs nationaux devraient généralement être tabou pour tes sorties nocturnes. L'hiver n'est - aussi paradoxal que cela puisse paraître - écologiquement pas un moment opportun pour faire une virée nocturne, même si le désir d'en faire est plus important car les jours sont courts. Mais les perturbations et la mise en fuite qui en résulte amoindrissent les réserves d'énergie des animaux sauvages, qui en hiver ont déjà assez de difficultés pour trouver assez de nourriture. Reste donc à proximité des habitations, évite les heures de la nuit et laisse aux animaux la possibilité de profiter de leur habitat et de leurs heures de prédilection.

Cela pourrait également t'intéresser