Trekking-Reiserad-Commuter-Sattel-Beratung-Ergonomie_Header_desktop.jpg
Trekking-Reiserad-Commuter-Sattel-Beratung-Ergonomie_Header_mobil.jpg

Les selles confortables - pédaler comme sur des nuages

Pour que ton excursion à vélo ne devienne pas un calvaire : astuces et conseils pour choisir la bonne selle pour ton vélo de randonnée.

Tu connais sans doute le problème : même la plus belle excursion à vélo perd de son attrait si tu as mal aux fesses après quelques kilomètres. Souvent, la raison en est une selle mal adaptée. Tu trouveras de nombreuses astuces et conseils pour choisir une nouvelle selle. Mais : chaque derrière est unique et se sent donc à l'aise sur une selle différente. Si quelqu'un te recommande une selle super confortable, cela ne veut pas forcément dire qu'elle sera la bonne pour toi également. La question la plus importante : Quelle selle confort te convient à toi ? Nous te donnons ici quelques conseils pour t'aider à déterminer la bonne selle pour toi et ton vélo. 

Ergonomie_Fahrrad_Sattel_Galerie_04.jpg
Ergonomie_Fahrrad_Sattel_Galerie_05.jpg

Ta position assise et la bonne largeur de selle

La position assise est un critère décisif dans le choix d'une selle. Sur un vélo de ville ou de randonnée, tu as assis plus droit que sur un vélo de sport. Par conséquent, la pression sur les fesses est plus importante que sur un VTT ou un vélo de route. Par conséquent, tu as besoin d'une selle plus large qui répartit mieux la pression sur les fesses. En gros, plus tu es assis droit, plus ta selle doit être large. C'est pourquoi tu dois d'abord déterminer le type de vélo et l'utilisation que tu souhaites en faire. Nous avons résumé pour toi comment choisir une selle pour un vélo sportif dans nos autres textes concernant les vélos de route et les VTT.

La distance enter les ischions

Un autre critère important : la distance entre les ischions. Il est faut de croire qu'un fessier large nécessite automatiquement une selle large. La distance entre les os du siège, c'est-à-dire la zone située entre les ischions, est beaucoup plus décisive - et elle n'est pas visible de l'extérieur. Pour la déterminer, joue la carte de la sécurité en déterminant la distance entre tes ischions à l'aide d'un simple carton de mesure, comme ceux proposés par SQlab. Ces données, combinées à l'utilisation prévue, t'aideront à trouver la bonne largeur de selle. SQlab lui-même recommande d'ajouter dix à 40 millimètres supplémentaires au résultat de la mesure, en fonction de la position assise. En règle générale, si la distance entre tes ischions se situe exactement entre deux spécifications de taille, il est préférable d'opter pour la version la plus large si ta position assise est droite.

Le carton de mesure de SQlab te permet de facilement déterminer la distance entre tes ischions :

Le carton de mesure de SQlab te permet de facilement déterminer la distance entre tes ischions : © bc GmbH & Co. KG

Rembourrage ou cuir ?

La distance entre les os du siège n'est pas seulement déterminante pour la largeur de la selle, mais aussi pour le choix du bon rembourrage. Une selle confort, comme son nom l'indique, permet de rouler agréablement et confortablement. Les coussinets correspondants, le plus souvent en gel, en sont les principaux responsables. Ceux-ci devraient se trouver dans la zone de l'os du bassin. Ils garantissent une répartition idéale de la charge de pression et une assise optimale des ischions sur la selle du vélo. Ces selles sont très populaires surtout pour un usage urbain. Sur le vélo de randonnée, tu peux également utiliser une selle de VTT ou de vélo de route. Un tissu en microfibre est la norme pour le matériau de surface d'une selle de confort. Ergon utilise un noyau supplémentaire avec BASF Infinergy, un matériau connu des chaussures de course, pour ses modèles Prime. La couche de matériau supplémentaire s'adapte aux mouvements naturels du bassin et permet ainsi plus de confort de conduite. Une alternative sont les selles en cuir de Brooks ou de Contec. Dans leur cas, le cuir ne sert pas seulement de matériau supérieur, mais est un élément constructif de la selle. Les selles faites de cuir ont l'avantage qu'elles s'adaptent à la forme des fesses après une période d'acclimatation. Le confort d'assise individuel d'une selle en cuir n'est pas à dédaigner. Pendant la période de rodage, la surface de la selle peut être détendue à l'aide d'une clef de tension spéciale ou, si nécessaire, être retendue. Les haubans des selles confort sont généralement faits d'acier. Ce matériau est très stable, durable et bon marché. Et, pour ce domaine d'utilisation - contrairement au cyclisme sportif - un poids plume n'est pas une priorité. Mais, si pour une raison ou une autre le poids devait jouer un rôle pour toi, il existe également des modèles avec des haubans en carbone ou en titane pour la randonnée à vélo.

Plus souple n'est pas toujours meilleur

Une selle souple offre beaucoup de confort, mais il est faux de croire qu'elle constitue toujours le meilleur choix. Les cyclistes assis sur une selle trop souple ont souvent plus de problème avec leur derrière que d'autres. La raison en est la mauvaise répartition de la pression. Un matériau de selle trop souple déplace la pression vers l'extérieur, de sorte que la répartition de la pression ne se fait plus directement sous les os du siège. Cela peut entraîner des douleurs. Une selle plus dure utilisée avec un pantalon rembourré et à une crème anti-irritations, comme le font les cyclistes professionnels, est souvent un meilleur choix, surtout si tu parcoures souvent de longues distances. Mais si tu comptes utiliser ta nouvelle selle surtout pour ton trajet au boulot plutôt court et que tu ne souhaites pas te mettre en tenue de sport pour cela, un composé de selle plus souple peut être le meilleur choix après tout. Mais il est important de ne pas combiner un pantalon à coussinet avec une selle rembourrée. Cette combinaison créera en tous les cas des points de pression extrêmement inconfortables.

À quoi servent les évidements dans la selle ?

Les selles avec un renfoncement sont de plus en plus populaires. Le trou peut sembler un peu inhabituel à première vue, mais il a une raison d'être : le canal dit de décharge évite l'engourdissement et l'inconfort en position assise. Il empêche les voies nerveuses et les vaisseaux sanguins d'être trop comprimés, notamment dans la zone périnéale entre la selle et l'os pubien. Donc, si tu ressens souvent des douleurs dans cette zone, une telle "selle à trou" pourrait éventuellement te soulager. Même les selles classiques en cuir comme la B17 Imperial de Brooks sont désormais disponibles dans des versions avec des découpes. Pour éviter tout malentendu : une découpe dans la selle ne signifie en aucun cas qu'il s'agit automatiquement d'un modèle pour femmes.

Des selles différentes pour les hommes et les femmes ?

Les femmes ont-elles besoin de selles différentes de celles des hommes ? Plusieurs études se sont déjà penchées sur cette question, et les résultats sont controversés. Le fabricant Ergon, par exemple, estime que les femmes ont besoin de leurs propres selles. En raison de la spécificité du bassin, les femmes soufreraient plus fréquemment de plaintes au niveau des organes génitaux, tandis que les hommes ressentent davantage de douleurs dans la zone périnéale. Par conséquent, le canal de décharge et le rembourrage en gel devraient être placés différemment sur un modèle pour femmes que sur un modèle pour hommes. D'autre part, des fabricants comme SQlab affirment qu'il n'est pas nécessaire de faire des différences entre les modèles pour hommes et pour femmes. Seules la distance entre l'os du siège et la position de conduite sont déterminantes pour le confort d'assise. Leurs selles sont donc des modèles unisexes. C'est à toi de décider lorsque tu auras trouvé la selle qui te convient. Les hommes peuvent également trouver leur bonheur dans un modèle pour dames, ou la solution réside dans la selle unisexe, proposée par plusieurs fabricants en plus de leurs modèles spécifiques au sexe.

Cas particuliers : les selles pour VAE

Les vélos à assistance électriques jouissent d'une popularité croissante. Il n'est donc pas étonnant qu'il existe désormais des selles spéciales pour VAE. Elles sont dotées d'un arrière surélevé pour t'éviter de glisser dans les montées et lors des accélérations. En outre, certains produits disposent d'une poignée de transport pour rendre le VAE plus facile à soulever.

Selle à suspension ou tige à suspension

Les selles à suspension intégrée, ce qui est parfois le cas des selles en cuir, par exemple, ont l'avantage qu'elles suivent le mouvement de pédalage lorsque tu roules grâce aux ressorts de tension et de compression. Cela permet de soulager la colonne vertébrale et les disques intervertébraux. La force des chocs est également réduite et le coccyx est soulagé. Une selle à suspension convient donc si tu as des problèmes de dos. Mais note bien que si tu roules avec un siège enfant, les petits peuvent se coincer les doigts dans le ressort. Une alternative pour les problèmes au niveau de la colonne lombaire est d'installer une tige de selle à suspension. Il existe deux options : une tige de selle télescopique ou une tige de selle à parallélogramme. Le fabricant SQlab suit un autre concept – les selles de la série Active sont dotées de haubans à flexion spécifique qui peuvent être complétés par des élastomères remplaçables en fonction du poids du cycliste.

Il faut du temps

Quelle que soit la selle que tu choisiras au final, n'oublie jamais que s'y habituer prend du temps. Tes fesses sont constituées de muscles et ceux-ci doivent être entraînés. De nouvelles charges peuvent être désagréables au début. Et faire du vélo sans pression au niveau du derrière n'est tout simplement pas possible - ce sont les lois de la physique. Il est donc parfaitement normal d'avoir un peu mal aux fesses lors des premières sorties. Si tu as choisi une selle adaptée, cela passera avec le temps. La bonne selle est un produit très individuel. Toi seul peux vraiment décider si tu en es satisfait et, bien entendu, cela dépend également du bon réglage.

Les accessoires adaptés pour ta selle

La pluie, la neige et le froid peuvent, à long terme, avoir des conséquences néfastes sur une selle. Il n'est donc pas une mauvaise idée d'utiliser une housse de selle imperméable pour la protéger. Et tu n'auras plus besoin de monter sur une selle mouillée après une averse. Pour les selles en cuir, une graisse spéciale pour le cuir est également recommandée pour que la surface de la selle reste lisse et souple pendant longtemps. Une petite sacoche de selle peut également s'avérer être bien pratique. Tu peux y ranger de petits objets comme des mini-outils, tes clefs ou une chambre à air de remplacement. Mais vérifie d'abord si ta selle permet d'y accrocher une sacoche. Les sacoches sont pour la plupart dotées d'une attache universelle, mais il y a toujours des exceptions à la règle.

En savoir plus