Virtual Cycling Virtual Cycling

E-Sports_XL Header Desktop_00_DE.png
E-Sports_XXL Header Mobile_00_DE.png
Virtual Cycling : La course cycliste qui a lieu chez toi
Les entraînement solitaires sur ton rouleau, c'était hier - aujourd'hui, l'entraînement sur rouleau combine le plaisir du gaming avec la convivialité d'un entraînement en groupe. Différentes plateformes t'offrent la possibilité de rencontrer d'autres cyclistes pour s'entraîner avec eux ou même de participer à des courses - avec un peu de chance, tu pourras même te mesurer à un véritable pro. Les applications d'entraînement le rendent possible !

Virtual Cycling est devenu un sport à part entière. Mais cela n'a pas grand-chose à voir avec ce qui est considéré comme "E-Sport" classique. En effet, au lieu d'un jeu électronique, ce que beaucoup qualifient avec mépris de "cyclisme sur ordi" exige un effort physique - comme le véritable cyclisme, donc. Maîtriser les cols alpins les plus ardus, gagner des sprints ou affronter les courses sur de longue distance - tout ce qui n'est pas vraiment amusant par mauvais temps peut être vécu entre les quatre murs de ton salon.

L'entraînement à domicile devient un mode de vie

Bien sûr, le plaisir de conduire ensemble à l'extérieur ne peut pas simplement être remplacé par une application. Les créateurs de Zwift, la plateforme en ligne la plus connue et la plus importante avec environ 1,5 million d'utilisateurs, sont eux aussi bien conscients qu'une expérience de cyclisme en plein air bat de loin tout entraînement à la maison. Le nombre d'utilisateurs de la plateforme s'accroît tout de même de plus en plus. Car elle est relativement nouvelle, car elle est numérique et surtout : parce qu'elle te permet de t'entraîner de manière intensive et variée, quelle que soit la météo. Le rouleau d'entraînement barbant dans la cave est maintenant devenu un produit de style de vie chic qui a atteint une importance similaire à celle du cyclisme classique. De plus, ces plateformes sont accessibles à tous. Il importe donc peu que tu sois un jeune coureur ou un cycliste aguerri : La plateforme te permet de te mesurer virtuellement à des athlètes de haut niveau ou d'emprunter des trajets inconnus - et ce sans frais de déplacement et de logistique.

Et tu peux toujours te faire couronner "King of the mountain"

Grâce aux interfaces des smartphones, tu peux facilement te donner rendez-vous avec tes partenaires d'entraînement et ainsi vous motiver l'un l'autre à atteindre de nouveaux records de performance. Tu peux également te connecter avec Strava - et donc continuer à collecter les KOMs de manière numérique. Ou alors, tu te cherches un nouveau défi et participes à une course virtuelle. Tu peux soit choisir des trajets bien connus, p.ex. les parcours des championnats du monde des dernières années, ou participer à la ligue interne de la plateforme. Avec un peu de chance, il est bien possible que tu puisses te mesurer à un véritable cycliste professionnel qui accomplit lui aussi une partie de son entraînement de manière virtuelle. Comme récompense pour tes accomplissement, ton moi virtuel, ton avatar, se réjouira de nouveaux vêtements, casques, lunettes, ou roues aérodynamiques, p.ex. de Zipp, ou même d'un tout nouveau vélo, p. ex. de Specialized ou Scott.

Contrôle de l'entraînement également pour les triathlètes

Zwift, ou aussi d'autres applications comme Road Grand Tours, Bkool ou Tacx, te proposent bien plus que des trajets d'entraînement et des courses numériques. Il est possible d'y créer des plans d'entraînement détaillés ou d'utiliser ceux qui existent déjà. C'est pourquoi ses applications ne servent pas seulement d'alternative en hiver, mais sont également une aide précieuse en été pour précisément contrôler tes intervalles d'entraînement. Les triathlètes en particulier profitent de ce suivi ciblé de leurs progrès. En cyclisme, en revanche, le sujet n'est pas encore très répandu, même si il ne peut être que bénéfique de l'utiliser de manière complémentaire à un entraînement en plein air.

Tu préfères les aventure hors-route ? Aucun souci !

Mais le plaisir virtuel ne se limite pas à la rue : En tant que vététiste ou cycliste de gravel, tu bénéficies d'une part de plans d'entraînement spécialement adaptés à ton sport et, d'autre part, de parcours hors route spéciaux. À l'aide d'une application supplémentaire, les mouvements de ton guidon sont transmis à l'écran et le trajet numérique te dirige par monts et par vaux - il te suffit pour cela de fixer ton smartphone sur le guidon.

Nous t'avons donné envie ? Il ne te faut pas beaucoup pour débuter : Ton vélo, un rouleau d'entraînement, un appareil doté du WiFi et l'application que tu privilégies. Tu peux cependant améliorer ton entraînement en intérieur avec quelques fonctions et conseils supplémentaires !

L'élément le plus important : ton vélo

Le vélo de route est pour beaucoup le vélo de prédilection pour le Virtual Cycling. Ce n'est que logique, étant donné que la majorité des corps de roue libre et des cassettes de rouleaux d'entraînement sont conçus pour les variantes de vélos de route les plus courantes. Si tu choisis ton vélo de route habituel, tu as déjà tous les réglages auxquels tu es habitué et peux directement t'y mettre. Pas mal de cyclistes, en revanche, achètent un vélo supplémentaire pour leur entraînement à domicile ou utilisent un ancien vélo qui ne sert plus. Tant que le vélo que tu souhaites utiliser est doté d'un levier de serrage rapide, tout coule de source. Cela devient un peu plus délicat, mais pas non plus vraiment compliqué, si ton vélo est doté d'un axe traversant, comme c'est le cas pour la plupart des vélos tout-terrain et pour toujours plus de vélos de route. La plupart des axes traversants ne sont pas adaptés pour une utilisation sur un rouleau d'entraînement. Ils doivent donc être remplacés par un autre axe spécialement conçu. Le Trainer Axle de Robert Axle Project est une solution qui fonctionne pour de nombreux modèles courants. L'axe peut demeurer dans le vélo, même lorsque tu reprends la route à l'extérieur. Elite ou Tacx proposent également des adaptateurs d'axe traversant spéciaux pour leurs rouleaux d'entraînement. Par ailleurs, certains rouleaux d'entraînement plus anciens ne sont pas dotés de manière standard d'une roue libre pour les transmissions à 12 ou 13 vitesses de SRAM ou Campagnolo. Mais elles sont également disponibles sous forme d'adaptateurs, comme par exemple pour les rouleaux Wahoo

Le rouleau d'entraînement : entre classique et smart

Les rouleaux d'entraînement classiques sont une bonne solution pour les débutants qui veulent faire leurs premiers pas dans le monde de l'entraînement virtuel. Mais les appareils ne sont malheureusement pas tous compatibles avec l'application. Le site internet de Zwift liste tous les appareils qui sont pris en charge. Parmi ceux-ci se trouvent la plupart des rouleaux de Elite, Feedback Sports, Saris, Tacx et Wahoo. Mais attention : un rouleau d'entraînement classique n'a aucune électronique. Pour pouvoir utiliser les applications, tu auras également besoin d'un capteur de vitesse et de cadence, disponibles p.ex. en set chez Wahoo ou Garmin. Les systèmes de mesure de performance par wattmètre, p.ex. de SRM sont un peu plus coûteux mais également beaucoup plus précis. Si tu devais déjà te réjouir de pouvoir simuler des étapes de montage ou des sprints collectifs sur Zwift, nous sommes désolés de devoir te freiner, mais il n'est pas possible de modifier la résistance au roulement des rouleaux d'entraînement classiques, sinon le logiciel calculera une valeur erronée. Ni les étapes de montagne ni les sprints ne peuvent être simulés de manière significative. Tu ne seras pas non plus autorisé à participer aux compétitions officielles, car ton équipement ne peut pas être calibré. Mais pour une première visite, ce set est absolument suffisant.
Si tu deviens un Zwifteur aguerri et ambitieux, tu te tourneras plutôt vers un Smart Trainer. Ceux-ci mesurent directement la puissance et la façon dont tu conduis. Bien qu'ils soient plus chers à l'achat, il te permettent d'économiser le coût d'un wattmètre. Un Smart Trainer portera ton entraînement à un tout autre niveau, car il est capable de simuler des ascensions, par exemple. Et ses fonctions d'entraînement spéciale te permettent de contrôler encore plus précisément tes séances. Zwift a même certifié certains Smart Trainer avec lesquelles tu peux vivre des expériences de conduite particulières dans l'application. La liste comprend, entre autres, le Suito d'Elite au prix tout à fait abordable, et le Neo 2T Smart de Tacx, un peu plus cher.

Le terminal : plus il y a de mémoire vive, mieux c'est

Pour pouvoir utiliser l'application, il te faut un appareil approprié. Il ne sera pas difficile d'en trouver, car la gamme d'appareils compatibles est très large. Sont éligibles les PC, smartphones, tablettes, ordinateurs portables ou Apple Smart TV (à partir de la 4ème génération). Toutefois, les exigences minimales du système, telles que la réception via ANT+ ou Bluetooth, doivent être remplies. Mais ces fonctions peuvent être ajoutées à beaucoup d'appareils à l'aide d'adaptateurs. La règle générale : plus l'appareil dispose de puissance et d'espace de stockage, mieux l'application fonctionne. Un réseau local sans fil (WiFi) stable et fonctionnel est également important. Un dernier conseil : L'application pour smartphone te permet de t'arranger et de te donner rendez-vous avec d'autres cyclistes ou d'encourager tes camarades pendant la course.

Pimp my Ride : accessoires et gadgets pratiques

Les jalons sont posés, mais avec quelques conseils et gadgets simples, tu peux tirer encore bien plus profit de ton entraînement.
Une paire d'écouteurs pour écouter de la musique - pas de problème. Contrairement aux trajets sur la route, tu as même le droit de tourner le volume à plein régime. Et avec les écouteurs, tu ne dérangeras pas tes voisins ou tes colocataires. Ils te permettront également de mieux percevoir le son de la course ou de l'entraînement.
Il est toujours pratique d'avoir une serviette à portée de main pour essuyer la transpiration. Et il est préférable de poser un tapis (p.ex. le tapis de sol Kickr de Wahoo) sous ton vélo. Cela évite les taches de sueur sur le parquet et est prévenant à l'égard de tes voisins qui pourraient être dérangés par le bruit. Pour tes entraînements de plus longue durée, tu ferais bien de garder une bouteille d'eau à portée de main - et quelques en-cas, comme des barres ou gels énergétiques. Un tel entraînement est astreignant et tu auras besoin de toute ton énergie ! Pour que toutes ces choses soient toujours prêtes à l'emploi, le Fitness Bike Desk de Wahoo est une addition vraiment pratique. Il peut être réglé en hauteur pour que tu aies facilement accès à tes collations, boissons, à ta serviette, ton smartphone ou ton ordinateur portable à tout moment de ton entraînement.
Vu qu'il n'y a pas de vent entre tes quatre murs, tu auras besoin d'aides techniques pour te rafraîchir. Tu peux toujours demander à tes potes de te faire du vent avec ta serviette ou avec un éventail, mais à long terme, peut qu'un ventilateur est une meilleure idée. Le KICKR HEADWIND de Wahoo s'adapte même à l'intensité de ton entraînement. Plus tu te dépenses, plus il souffle. Il peut générer des vents d'une vitesse allant jusqu'à 48 km/h. Tu en auras bien entendu également besoin si tu simules des pentes qui te font suer (jusqu'à 20 % d'inclinaison !) avec le KICKR CLIMB. Le système s'adapte automatiquement à l'itinéraire que tu as choisi dans l'application. Cela permet de créer un feeling vraiment réaliste. Tu profites ainsi pleinement de toutes les possibilités techniques de l'application. Et tu entraînes tes muscles plus intensément pour les étapes de montagne qui t'attendent dans la vraie vie. Le Sterzo Smart Travel Block de Elite, lui, te permet de simuler les mouvements de ton guidon. Tout est donc rassemblé pour rapprocher le plus possible ton entraînement à l'intérieur d'une véritable sortie à vélo.

Virtual Cycling : Presque comme un entraînement de vélo de route en plein air...

Virtual Cycling : Presque comme un entraînement de vélo de route en plein air...