Laufradbau_MTB_Beratung_DeepDive_LPHeader.jpg
Laufradbau_MTB_Beratung_DeepDive_LPHeader.jpg

Construire des roues individuelles pour ton VTT

As-tu déjà réfléchi à construire ta propre paire de roues de VTT ? Nous te donnons dix raisons de créer la paire de roues de tes rêves.

Le marché de paires de roues de système ou de roues préfabriquées pour VTT est énorme et couvre une grande gamme de besoins. bc joue également sur ce marché avec nos roues Loamer - avec la toute nouvelle deuxième génération MK 2. Les fabricants renommés, tels que DT Swiss, Mavic ou Shimano proposent des sets de roues pour (presque) tous les goûts. Pour les VTT à assistance électrique, la sélection ne laisse également plus grand chose à désirer. Mais voici dix raisons pour lesquelles il vaut quand même la peine de construire des roues personnalisées pour ton vélo.

1. Tu veux construire au vélo au concept individuel.

Chez bc, nous adorons les grands projets. Nos vélos personnalisés agrémentent régulièrement nos présences sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook. Tu veux toi aussi avoir un vélo au concept de couleur très personnel du guidon au garde-boue ? Alors tu vas adorer les moyeux Hope, qui sont disponibles dans une large gamme de couleurs anodisées et qui sont parfaitement assortis aux jeux de direction du même fabricant. Ou veux-tu construire un vélo aux composants exclusivement "Made in Europe" ? Alors, comment trouves-tu les moyeux de Tune, les rayons de Sapim et les jantes de Syntace ? La construction de roues ne pose presque pas de limites à ton imagination et à ton amour du détail.

2. Tu veux adapter ton vélo à ton style de conduite ou au terrain.

Les vététistes aguerris ou particulièrement ambitieux développent souvent au fil du temps des exigences particulières pour leur matériel, auxquelles les produits préfabriqués ne peuvent pas toujours répondre. La solution ? La customisation ! Trois exemples :
a) Tu veux utiliser ton Fully de XC en compétition et sur les trails près de chez toi ? Un set de roues purement poids plume est dans ce cas tout autant hors de question que des roues d'enduro solides. Une possible solution sur mesure : Combine une jante légère en carbone à 28 trous avec une grande largeur d'ouverture avec deux types de rayons différents pour en faire une parfaite paire de roue downcountry. Légère du côté opposé à la cassette, où l'angle plat des rayons garantit un bon soutien, plus stable du côté de la cassette.
b) Ta devise est "Roule avec précision à l'avant, la roue arrière trouvera son chemin" ? Pourquoi ne pas utiliser un set de roues customisé avec deux jantes différentes ? Rigide à l'avant, dotée d'une flexion contrôlée à l'arrière comme c'est le cas pour la Zipp 3ZERO MOTO.
c) Tu aimes les montées techniques ou les virages en épingle à cheveux en descente ? Combine une jante légère avec un moyeu dont l'angle de dégagement est le plus petit possible. Tu obtiendras une traction parfaite et peu de course à vide pendant les coups de pédale importants.

3. Tu ne trouves pas ce que tu cherches.

Nous sommes fiers de la sélection que nous te proposons. Mais certaines choses n'existent tout simplement pas sur le marché. Des sets de roues pour les voyages à vélo, par exemple. Cela te semble être des foutaises inventées par le marketing ? Pas du tout. Le cross-over est un sujet très important dans le monde du cyclisme. De nombreuses personnes utilisent leur vélo à la fois pour la vie quotidienne, le sport et pour partir en voyage. Encore plus depuis que les sacoches de vélo modernes permettent de combiner des excursions de plusieurs jours avec le cyclisme techniquement exigeant. Quel est le rapport avec les roues ? C'est tout simple : un moyeu à dynamo à l'avant comme source d'énergie, un moyeu arrière aussi solide que possible et une jante asymétrique qui te permettent d'avoir à transporter aux maximum deux longueurs de rayons comme pièces de rechange. Le résultat est une paire de roues d'aventure parfaite, qui n'est certainement pas disponible comme ça dans le commerce - et qui fait également un très bon travail pendant tes trajets quotidiens.

4. Tu apprécies les technologies simples et quand les pièces de rechange sont faciles à obtenir.

Toutes les innovations ne fonctionnent pas pour tous les utilisateurs. Les sets de roue de système, par exemple, se basent souvent sur des solutions ou des composants liés à un constructeur spécifique pour atteindre ou combiner certaines caractéristiques. Cela peut constituer un avantage technique, mais présente aussi des inconvénients. Notamment en ce qui concerne l'achat de pièces de remplacement. Les rayons Straightpull, par exemple, qui éliminent le point faible potentiel au niveau des courbures des rayons, rendent plus compliqués les réparations rapides en route et, contrairement aux rayons en forme de J, ne sont pas disponibles partout. Un autre exemple qui polarise les vététistes est la technologie Center Lock, qui relie le disque de frein et le moyeu à l'aide d'une monture à dents multiples plutôt que de six vis chacun. De nombreux set de roues moderne sont exclusivement équipés de fixation par Center Lock pour des raisons de poids et pour faciliter l'installation. Mais cela limite le choix des disques de frein et rend également plus difficiles les réparations au bord des trails et les remplacements d'urgence, comme en vacances p.ex. Ainsi, si tu accordes plus d'importance à pouvoir réparer facilement ton vélo et à trouver des pièces de rechange sans trop chercher qu'à épargner le moindre gramme et avoir les dernières technologies, une paire de roues personnalisée avec des composants simples qui ont fait leurs preuves promet une satisfaction à long terme.

5. Tu réussis à casser vraiment tout.

Tu es intransigeant lors du choix de tes trajets, ce qui est encore et toujours au détriment de quelques-uns de tes rayons ? Ton saut a détruit ta jante ? Le pauvre set de roues monté de série sur ton vélo ne peut tout simplement pas survivre à ça. Construis donc ta propre paire de roues à toute épreuve ! Une jante solide comme la DT Swiss HX 531, 36 rayons ronds de grand diamètre doublement renforcés et stables comme les Swiss Alpine III et un moyeu avec une roue libre à disque denté robuste comme le DT Swiss 350 Classic t'accompagneront pendant des années. Et si jamais tu devais encore une fois en faire trop, tu seras heureux de la facilité avec laquelle ta roue peut être réparée. Cela vaut également pour les cyclistes qui roulent sur un vélo électrique !

6. Tu dois te tenir à un budget.

Si tu maîtrises l'art de la construction de roues autant que celui de faire des compromis, tu peux épargner pas mal d'argent en construisant tes propres roues. En particulier dans le secteur du carbone, de nombreux fabricants ne combinent que le meilleur de leur gamme de produits. Cela permet de créer des sets de roues exceptionnellement légers qui sont tout autant rigides et stables - mais dont le prix dépasse alors souvent les 2 000 euros. Si tu construis ta roue customisée sur base d'une jante légère en carbone comme la Newmen Advanced SL A.30 Disc, mais que tu utilises des moyeux relativement peu coûteux comme la série XT réputée de Shimano et des rayons solides comme les Sapim Race (avec écrous), tu obtiendras une roue en carbone exclusive pour seulement 1.000 euros tout en profitant de la plupart des avantages de ce matériau de haute technologie. Une jante plus légère de 100 grammes modifie en effet bien plus le moment d'inertie de ta roue que la même économie de poids au niveau du moyeu, qui se trouve au centre du mouvement de rotation. Si tu veux vraiment faire des économies, opte pour une jante plus simple en aluminium. Tu peux ainsi créer une roue solide sur mesure pour environ 300 euros - même si, pour ce prix, il ne faut pas s'attendre à avoir le top de la technologie. Comment arrivons-nous à vendre nos roues Loamer de bc original à un prix aussi bas, et tout de même atteindre un poids total sensationnel de 1740 grammes (pour un set de 29 pouces) avec une roue libre robuste à disque denté ? Cela restera notre secret !

7. Tu conduis un Mullet.

Mullet (anglais, signifiant "nuque longue" à l'origine) est une révélation pour certains vététistes. La roue de 29" à l'avant se caractérise par sa facilité à surmonter les obstacles et son excellente traction en virage, la roue arrière de 27,5" marque des points par sa maniabilité plus rigide et plus agile. Malheureusement, il n'existe que peu de sets de roues de système avec cette configuration - et il n'est également souvent pas possible d'acheter les roues avant et arrière séparément. Au risque de nous répéter : Actuellement, le bc original Loamer Mullet est le seul qui nous vient à l'esprit. Une alternative : une construction personnalisée. Elle te permet non seulement de rouler "avant grand arrière petit", mais aussi d'utiliser différentes jantes à volonté et ainsi exploiter parfaitement le potentiel des différentes tailles de roues. Pourquoi pas 29 x 2,5 pouces sur une jante de 30 à l'avant, et 27,5 x 2,8 pouces avec une jante de 35 à l'arrière ? „Full Moto“ !

8. Tu ne peux être classé dans aucune catégorie.

Le cyclisme tout-terrain est un sport chouette pour tout le monde. Les fabricants conçoivent toutefois généralement (et pour de bonnes raisons) leurs produits pour l'"humain ordinaire". Signification : pas pour les personnages au caractère médiocre, mais pour les personnes dont les mensurations sont proches de la moyenne d'un groupe cible. Du point de vue économique, c'est logique, mais cette décision met certains cyclistes dans le pétrin. Tandis que les cyclistes particulièrement légers n'ont souvent pas besoin de la stabilité des produits standard, les personnes très costauds, lourdes ou grandes les poussent tout aussi souvent à leurs limites. Là encore, une roue personnalisée est une excellente option. Alors que les cyclistes légers mélangeront peut-être des composants de route et de VTT, les colosses s'orienteront plutôt vers les options qui résistent à tout : les jantes robustes, de nombreux rayons, et les moyeux avec peu de crans d'arrêt et des cliquets massifs.

9. Tu es un bricoleur passionné.

Pour certains, travailler avec leurs mains est le meilleur moyen de se détendre. Presque de la méditation. D'autres veulent comprendre la technologie qu'ils utilisent dans les moindres détails - soit pour pouvoir les entretenir eux-mêmes, ou simplement parce que cela les intéresse. Pour les deux, construire des roues à la main est tout à fait ce qu'ils aiment. Peu importe que la roue soit meilleure ou moins chère. C'est le processus de construction lui-même qui compte. Et nous pouvons te garantir : Une fois que tu auras commencé, tu prendras également plaisir à construire pour tes amis. Nous en révélons les bases et des informations complémentaires dans notre manuel "Les bases de la construction de roue".

10. Le top du top est tout juste suffisant pour toi.

Tu prévois de construire un vélo qui donnait l'air obsolète même aux spécifications d'un Specialized S-Works ? Tu vis dans une maison d'architecte où chaque meuble est choisi avec soin ? Et ton vélo est l'expression de cette partie de ta personnalité ? Alors tu sais ce qu'il te reste à faire. Que dirais-tu de jantes Zipp avec des Sapim CX-Ray et un Chris King Iso ? Non ? Plutôt une jante Beast avec des rayons DT Swiss Revolution et un moyeu 180 Boost? The sky is the limit!

Digression :

Rayonner une jante en carbone ? Jamais sans tensiomètre !

Le carbone est un matériau fantastique pour les jantes léger, stable, et, grâce à la disposition individuelle des fibres, doté de propriétés très spécifiques qu'aucun autre matériau ne peut égaler. Si tu construis toi-même une roue avec une jante en carbone, tu dois toutefois faire preuve de prudence et toujours utiliser un tensiomètre. Tu évites ainsi les dommages et, dans le pire des cas, les ruptures dues à une tension excessive des rayons et obtiens exactement les propriétés que tu souhaites avoir.

En savoir plus